Dans les yeux de Lya – Tome 1 – En quête de vérité – Carbone et Justine Cunha

La vie souriait à la charmante Lya. Mais à la veille de ces 17 ans, une voiture la percute et la laisse pour morte sur le bord de la route. Une quête de vérité se met alors en marche.

L’histoire débute avec cette planche forte et percutante. On y voit une jeune fille à terre, du sang et une voiture qui fuit à toute vitesse. Le pourtour noir renforce le côté dramatique.

Puis nous retrouvons Lya quelques temps plus tard chez ces parents. Elle part faire un stage dans le centre-ville. Pour faciliter les déplacements, elle va habiter chez son meilleur ami, Antoine. Une seule chose l’anime au quotidien : trouver des réponses à ces questions. Ces parents ont touché de l’argent de la part d’un avocat afin qu’ils ne portent pas plainte suite à l’accident de leur fille. En effet, cet argent tombait à point afin de proposer les soins nécessaire, acheter un fauteuil roulant, réaménager la maison… Elle ne peut leur en vouloir d’avoir accepter le chèque. Mais maintenant, elle veut savoir la vérité et le nom du coupable. S’il n’avait pas fuit, elle aurait pu encore marcher. Rien de tel que d’infiltrer le cabinet d’avocat responsable de cette mascarade. Toutefois, rien ne sera aussi facile qu’elle l’espère. Même aidé à l’intérieur par une employée, le dossier 2015/78 DV avec les réponses est introuvable dans les archives. Mais où est-il? Et quelle est ce secret si bien caché?

Faut-il s’étonner de la qualité du scénario de Carbone? Elle a déjà prouvé son savoir faire grâce à la fabuleuse série « La Boîte à musique » ou Maiana. Dans un autre genre, elle écrit un polar sombre en huis-clos où une adolescente part en quête de vérité. Petit à petit, Lya mène l’enquête et les informations peinent à apparaître. Le mystère s’épaissit au fur et à mesure des pages. Ainsi arriver à la fin, nous n’en savons guère plus mais notre curiosité est piquée. Nous aussi, nous voulons connaître l’identité du coupable. La magie opère aussi bien grâce au talent de dessinatrice et coloriste de Justine Cunha. Son style très numérique, en aplat, correspond très bien à l’énigme. On s’attache au personnage de Lya dès notre première rencontre, surtout avec ces grands yeux pleins de volonté. Le style n’est pas sans rappeler le travail d’Arthur de Pins avec des couleurs claires, peu de nuances, personnages au physique parfait et des gens beaux. L’histoire fait toute la différence nécessitant un découpage plus dynamique pour correspondre au genre du policier. Le duo fonctionne dans une complicité artistique épanouissante. Maintenant que les lecteurs ont mordu à l’hameçon, tout comme moi, ils vont attendre avec impatience la suite.

Une bd jeunesse pétillante de curiosité et de mystère que vous pourrez partager en famille.

 

Dans les yeux de Lya 1

6 réflexions sur “Dans les yeux de Lya – Tome 1 – En quête de vérité – Carbone et Justine Cunha

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 270 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Décembre 2019 | 22h05 rue des Dames

  3. J’ai lu les deux premiers tomes dans le Spirou (le 2 est en cours) et j’ai adoré aussi ! Je VEUX savoir QUI est le responsable de son accident et pourquoi ses parents….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s