Le problème avec les femmes – Jacky Fleming

Les femmes ont toujours posés des problèmes aux hommes. Alors ils ont essayé de maîtriser leurs corps, d’encadrer leurs pensées, leurs comportements… Et le tout avec un angle scientifique, médicale, psychologique… jusqu’à ce que la voix de la raison commence à montrer l’inepties des choses.

4ème de couverture
« Autrefois, les femmes n’existaient pas, et c’est pour cette raison qu’elles sont absentes des livres d’histoire. Il y avait des hommes et parmi eux, un certain nombre de génies. » À travers une succession de dessins hilarants, Jacky Fleming retrace avec ironie l’évolution de la femme dans notre société. Second degré garanti !

Mon avis
Le Problème avec ces fameuses bonnes femmes, c’est qu’elles ne veulent jamais rester à la place que les hommes leur ont attribué. Et pourquoi, ils ont usés de beaucoup de talent de persuasion et d’ingéniosité pour montrer leur supériorité en tout point, surtout pour les choses importantes et de valeur. Jacky Fleming décide de mettre son talent, son imagination et son regard de féministe pour faire un bilan historique sur le patriarcat. « Autrefois, les femmes n’existaient pas et c’est pour cette raison qu’elles sont absentes des livres d’histoire. Il y avait des hommes et, parmi eux, un certain nombre de génies ». Même Darwin, père d’une théorie évolutionniste à souligner que la place était à la maison car elle est biologiquement inférieure. La sphère domestique est bien adaptée à leur condition corporelle et physique. Et après tout, leur fonction principale n’est-elle pas de faire des enfants? Bien entendu, dans le cadre du mariage sinon on pourrait croire que c’est une gourgandine voir une femme déchue (pas de tutelle d’un homme). Pour qu’elle reste bien à leur place, on leur imposait des vêtements inconfortable, imposant et qui influençait la morphologie du corps. « Ces robes compliquaient probablement la pratique d’une activité sportive, mais le squelette des femmes n’était de toute manière pas fait pour le sport.  » Et puis leur cerveau n’est pas fait pour apprendre non plus ni pour réaliser aucune activité artistique. Le poids du pinceau, c’est tout un problème. Quand une faisait un chef d’œuvre, forcément, il y avait aiguille sous roche. Le vrai souci est leur émotivité qui les rend inaptes à tellement de choses si pragmatique. Freud, Schopenhauer, Kant… y vont tous de leur théorie qui sort de leur observation. Misogynes vous dites? Ce terme n’existait pas l’époque. Cela doit être une invention féminine. La dessinatrice ne manque pas d’humour et de sarcasme à la mode anglaise. Elle va à l’essentiel avec quelques dessins en noir et blanc et quelques phrases percutantes. Rien de telle qu’une petite lecture de remue méninge pour nous rappeler que rien n’est jamais acquis quand on parle de droit de la femme.

Quand le second degré vient rencontrer une réalité historique, cela donne envie de rire jaune et de faire bouger les choses.

20 réflexions sur “Le problème avec les femmes – Jacky Fleming

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s