Idiss – Richard Malka et Bernard Fred

Connaissez-vous l’histoire de la famille de Robert Badinter? Que diriez-vous de la découvrir un magnifique hommage à une grand-mère courageuse? Idiss une femme de caractère qui a insufflé de l’amour et le courage.

4ème de couverture
« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. » Robert Badinter. Richard Malka et Fred Bernard s’emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l’émotion intacte.

Mon avis
Robert Badinter a écrit un livre pour rendre hommage à sa grand-mère, Idiss. Richard Malka a décidé de reprendre ces mots pour en faire une bande dessinée. Cette femme avait un grand courage et beaucoup de bonté. D’autant plus au 20ème siècle qui a été une période avec de grands chambardements. Elle fait le nécessaire pour faire vivre son village malgré les 5 ans d’absence de son mari qui était au front. Quand Schulim revient il reprend son travail de tailleur. Seulement en plus des affaires qui vont assez mal, il est possédé par le démon du jeu. L’argent vient à manquer indéniablement et les pogroms débutent. Pas le choix de partir pour rejoindre le reste de leur famille à Paris. Un nouveau départ semble possible. Les enfants grandissent, trouvent du travail, l’amour et font même des enfants. La mamie ne parle que yiddish et garde une certaine nostalgie de son enfance. L’arrivée de la Seconde guerre mondiale, la montée de l’antisémitisme, la haine rend les relations tendus. On ne peut être qu’attendri par ce personnage qui a donné toute sa personne et son affection. Elle a permis à ses enfants et petits-enfants de devenir des êtres pleins de bienveillance et de bonté. Un enseignement qui a porté ces fruits puisque sa descendance porte encore de nos jours son message. Un jolie façon de présenter le devoir de mémoire aussi bien pour les adultes que les enfants. Bernard Fred apporte avec son graphisme beaucoup de douceur et de sensibilité au récit. Il accompagne le récit en y mettant la peur, le stress, la tension, le bonheur… Côté émotionnel, vous allez vous en prendre plein votre petit coeur. Cela risque même d’évoquer des souvenirs de famille à certains. Une lecture qui saura vous changer et à être plus tolérant, à l’écoute et ouvert.

Une bande dessinée pour ne pas oublier qu’il en faut peu à nation pour cultiver la haine et le rejet d’autrui.

L’avis Les blablas de Tachan : « Je recommande donc vraiment chaleureusement cette bande dessinée aux curieux de cette époque charnière de notre histoire collective. En plus d’être un très beau livre (relié avec signé, papier épais, annexes sur le projet et les lois anti-juives françaises et allemandes), c’est un témoignage poignant et puissant d’un homme de lettres qui ose retracer le parcours douloureux mais lumineux de sa famille sur une période qu’il a lui-même connue.« 

L’avis de Les voyages de Ly : « Nous avons de tout, nous sommes plongés dans la vie d’une famille que nous suivons sur des années. Cela donne un côté intime. Nous rions comme nous pleurons. 
Nous sourions quand nous croisons certaines paroles, personnes. Nous rions jaune à d’autres moments, comme quand une personne regarde le signe des Nazis sans prendre au sérieux.
Et nous sommes rattrapés implacablement par l’Histoire. »

L’avis Le jardin de Natiora : « Idiss est en tout cas un superbe album, passionnant et émouvant, qui laissera à tous les lecteurs un beau souvenir de celle qui fut la grand-mère de Robert Badinter. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s