La petite faiseuse de livres – Tome 5 – Miya Kazuki, Suzuka et You Shiina

Le projet de Maïn prend doucement forme. Il faut s’adapter au saison ce qui permet de créer de nouveaux produits. Pourra t’elle vivre jusqu’à la réalisation d’un livre?

4ème de couverture
Urano Motosu, une jeune fille passionnée par les livres, meurt et se réincarne dans le corps d’une petite fille appelée Main. Elle découvre avec horreur qu’il n’y a pas un seul livre dans sa nouvelle demeure, et pire encore, les livres sont tellement rares dans ce monde qu’il est pratiquement impossible pour quelqu’un du peuple de s’en procurer. Mais il en faut plus que ça pour décourager Main : puisqu’il n’y a pas de livres, elle va en fabriquer ! Commencent ainsi les déboires de Main pour retrouver ses livres adorés.

Mon avis
C’est toujours un plaisir de retrouver Maïn pour une lecture. Miya Kazuki arrive progressivement à nous la encore plus attachante et charmante. La maladie progresse et l’a rend de plus en plus faible. Un nouveau personnage vient de faire son entrée. Une petite fille comme l’héroïne mais d’une autre caste sociale et qui a la même infection qu’elle. Ainsi on sait maintenant que l’on peut la soigner ou du moins la ralentir. Une lueur d’espoir pointe le bout de son nez pour la suite de la série. Dans ce tome, le projet de livre est mis un peu de côté pour en laisser plus à l’entreprenariat et la création. La notion de commerce, de productivité et de rentabilité sont vraiment mise en avant. Est-ce pour permettre une fin heureuse avec Lutz qui pourra réaliser son rêve? La petite fille a transmis son savoir pour la réalisation de broche fleurie. Sa famille et ses amis pourront avoir de meilleures conditions de vie même si elle trépasse. Une jolie leçon d’amour et d’amitié qui fait plaisir à lire. Ensemble on est plus fort et on peut s’ouvrir plus de perspectives. J’ai hâte de poursuivre cette aventure.

Une suite audacieuse qui redonne le sourire.

L’avis Les voyages de Ly : « La vie n’est vraiment pas tous les jours facile, cette lecture est autant pour la détente, l’amour des livres mais également une profonde et belle réflexion sur différents sujets. »

L’avis Les instants volés à la vie : « Après cinq tome, je suis toujours aussi fan de Main et de son univers. J’ai encore une fois adoré ma lecture. La passion de l’héroïne pour les livres n’est jamais oubliée dans le récit mais cette fois-ci ce sont d’autres éléments qui sont mis en avant. Car pour arriver à concrétiser son rêve la petite fille devra passer par beaucoup d’étapes. La magie de ce titre réside dans le fait que Suzuka et Miya Kazuki arrivent à me faire aimer le commerce! »

L’avis La pomme qui rougit : « Le personnage de Main est vraiment intéressant. On la voit évoluer dans cet univers, en apprendre un peu plus, mais malheureusement, son savoir, ses connaissances sur des choses qui sont des nouveautés pour beaucoup, va attirer énormément de convoitise.« 

L’avis Les blablas de Tachan : « Entre entreprenariat et maladie, la Petite faiseuse de livres n’en finit pas de nous passionner et de nous toucher grâce au caractère entreprenant et lumineux de son héroïne. Cependant le drame n’est jamais loin et les dernières pages nous permettent de ne pas l’oublier. L’attente des derniers tomes va être dure. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s