Bloom into you – Tome 1 – Nio Nakatani

L’amour n’est jamais une histoire facile à gérer. Yû en sait quelque chose puisque personne ne lui a fait battre son cœur. Mais une nouvelle rencontre peut-elle tout changer ?

4ème de couverture
Yû entre au lycée en espérant découvrir enfin l’amour. Mais rien ne se passe, même quand un garçon lui fait une déclaration…

Elle rencontre alors Tôko, la fille parfaite du lycée, responsable au Bureau des Elèves et qui semble être comme elle car elle éconduit tous ses prétendants. Jusqu’au jour ou Tôko avoue à Yû « je sens que je pourrais tomber amoureuse de toi »…

Mon avis
Les méandres amoureux cela en fait de couler de l’encre dans le monde des mangas. Mais ici, il ne faut pas s’attendre à une histoire pleine de guimauve avec un gars fort et une minette soumise. On est dans un autre registre, plus orienté lesbienne. Le rapport de force est totalement différent même si l’une est toujours plus douée que l’autre. On trouve souvent ce côté professeur élève. D’ailleurs, on ne doute pas un instant que cela prendre cette tournure prochainement. Ce premier tome présente les deux héroïnes avec Tôko, responsable au bureau des élèves, qui semblent être tombée amoureuse de Yû. Cette dernière n’est jamais tombée sous le charme de personne et encore moins d’une fille. Ce baiser échangé, ce contact de mains va-t-il changer la donne ? Est-ce que l’amour est un sentiment que l’on peut faire naître chez l’autre et le cultiver ? Nio Nakatani a planté le décor pour mieux en jouer par la suite. Les deux filles, obligés d’être ensemble après les cours, vont se découvrir et aller en quête de leur sentiment. Aucun doute que de nombreux obstacles et contradictions vont se mettre sur leur chemin. Même si j’ai trouvé qu’il y avait un petit souci de structuration et de rythme, le lecteur s’attache à ces jolies et innocentes jeunes filles.

Un manga léger, simple qui change les idées sans pour autant avoir de grandes prétentions.

L’avis Les blablas de Tachan : « En conclusion, je le pressentais et j’avais raison, ce titre n’est pas fait pour moi. Contrairement à la collection qu’a choisi Kana pour lui, ce n’est pas un shojo, il lui manque la sensibilité de ces derniers. Je n’adhère ni aux dessins, ni aux personnages, ni au développement de l’intrigue. Je ressens une certaine froideur dans cette histoire que je trouve racontée de manière bien superficielle malgré un sujet pourtant intéressant et je suis la première à le regretter. Je continuerai à lire les avis de ceux qui poursuivent la série mais moi, je vais m’arrêter là. »

L’avis de Ma Lecturothèque : « Quoiqu’il en soit, si ce manga m’a moins marqué que Le mari de mon frère, je ne peux nier que la sincérité des héroïnes m’a marquée et que je veux lire la suite. »

L’avis Les instants volés à la vie : « Un premier tome tout doux et plein de sensibilité. La plume de Nio Nakatani est magnifique ainsi que les dessins qui accompagnent son texte: des traits fins et de jolis décors qui nous permettent une immersion totale dans l’univers d’une romance yuri toute en subtilité et avec des héroïnes très attachantes. J’ai beaucoup aimé. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s