Ragnagna et moi – Tome 1 – Ken Koyoma

Que diriez-vous de pénétrer dans l’univers merveilleux des règles menstruelles? N’ayez crainte vous n’allez pas voir des scènes avec des étendues de sang. Vous allez rencontrer l’amie préférée des femmes : Ragnagna.

Pour presque toutes les femmes, tous les mois, c’est toujours la même chose. Des douleurs dans le bas ventre qui annoncent l’arrivée des règles menstruelles. Les mois passent trop vite. Après cela se suivent des jours avec des pertes sanguines et des douleurs. Mme Ragnagna arrive tambour battant, le sourire aux lèvres pour dire qu’elle est bien là et que tu vas souffrir. Pour celles qui souffrent de règle très douloureuse, Ragnagna n’a pas la même morphologie. Elle est plus imposante avec des bras qui n’ont rien à envier à Shawrzi jeune. Il faut de force pour taper les ovaires chez Madame pour qu’elle souffre. Douleur et fatigue deviennent les compagnons de quelques jours où l’aide médicamenteuse n’est pas à négliger. Si Monsieur viendrait à remettre en cause ce mal-être périodique, Ragnagna va faire en sorte qu’il comprenne ce qu’elle ressent. Une piqure à porter de main cela permet de résoudre bien des situations conflictuelles et qui est la patronne. Elle n’oublie personne depuis que la femme est femme. Un banc d’égalité à travers le temps.

Un manga avec pour titre « Ragnagna » a de quoi surprendre surtout quand c’est un homme au commande. On peut se demander comment une telle idée a pu lui traverser l’esprit. Une femme aurait-elle dessiné ces règles en forme de molaire qui marche? Quelque chose me dit que non. Mais c’est original de donner vie sous forme de personnage à un évènement récurrent dans la vie de la plupart des femmes du monde. En plus, c’est montré à travers diverses époques, aussi bien avec des hommes et en prenant aussi l’aspect protection hygiénique. La méthode de récolte du sang a évolué avec le temps pour leur plus grand confort. Mise à part pendant la période dite sale, la femme a pu devenir autonome et indépendante. D’ailleurs, on verra que l’invention de protection adaptée pour la morphologie japonaise a beaucoup changé la donne. Ken Koyoma donne vie aussi à M. Libido, compagnon récurrent de ces messieurs qu’une simple idée excite. Sans oublié M. Puceau qui tient compagnie aux jeunes hommes et qu’un jour ils quitteront pour un nouveau propriétaire. Parfois, on va un peu dans la caricature comme quoi les hommes sont tous des pervers (juste la majorité), que les règles sont toujours douloureuses ou que les femmes sont insupportables pendant cette période. L’avantage est que ce manga est pour tout le monde homme ou femme, adulte ou enfant.

Un manga soft pour évoquer un sujet sanglant. Déroutant et étonnant ragnagna rend les règles plus sympa.

L’avis de l’apprenti Otaku : « De ce fait, je recommanderai volontiers cette lecture à un lectorat masculin pour un peu mieux appréhender les règles. Si cela permet d’ouvrir un peu le dialogue et de faire office d’objet pédagogique, ce serait selon moi une belle victoire tant le sujet est important (on parle de quelque chose qui concerne quasiment toutes les femmes et peut vraiment être handicapant dans la vie de tous les jours). Vous l’aurez donc compris, je recommande chaudement cette lecture, et je crois bien que ma femme serait d’accord puisqu’elle m’a dit qu’il faudrait que j’achète les tomes suivants ! »

L’avis Les blablas de Tachan : « Ainsi, ne vous fiez pas aux dessins simplistes ou à la mascotte rigolote qui figure sur les planches ci-dessous et en couverture, Ragnagna et moi est vraiment un titre riche et intéressant à lire, témoin de notre société aussi bien orientale qu’occidentale sur un sujet qu’il serait bon enfin de démocratiser et non plus de garder tabou. »

L’avis de Catz in Wonderland : « Le Manga est un merveilleux support qui permet réellement de traiter toutes les problématiques, que ce soit avec sérieux ou humour, et ce titre est pour moi d’une grande richesse. »

10 réflexions sur “Ragnagna et moi – Tome 1 – Ken Koyoma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s