Le serment des lampions – Ryan Andrews

Tous les ans, c’est le même rituel avec le lâché de lampion sur la rivière. Sauf que cette année, une bande de copains ont décidé de savoir jusqu’où ils vont ces lanternes. Réussiront-ils à aller au bout de l’aventure?

Il y a quelque chose de magique lorsque sont lâchés les lampions sur l’eau chaque année pour le solstice d’automne. Ben et ses copains se sont promis de savoir jusqu’où vont ces douces lumières. Aussitôt déposés dans la rivière, ils montent aussitôt sur leur vélo pour les suivre. Ivres de vitesse et de liberté, ils vont le plus vite possible. Toutefois, peu à peu la nuit fait ressortir la peur des uns et des autres. A la fin, ils ne restent plus que Ben et Nathaniel qui ont envie de tenir leur promesse. A la base, ils n’étaient pas vraiment des copains.

Nathaniel est jugé trop différent pour être accepté dans le groupe. Il est passionné d’astronomie alors que les autres aiment la même chose, surtout ce que la société de consommation les incite à aimer. Le monde du conformisme est important pour cet âge. Il faut être comme n’importe qui pour être accepter. Ben n’ose rien dire face aux méchancetés des autres,de peur de perdre sa bande et il ne veut pas se retrouver seul. Et surtout, il ne veut pas être celui dont on se moque. Difficile de s’affirmer lorsqu’on est enfant lorsqu’on rappelle que pour être accepter il faut être un brave mouton de Panurge. Et quand certains ose être ce qu’ils veulent être, on les met de côté. N’y a t’il pas un souci dans l’éducation et la définition de la normalité?

Les deux enfants, maintenant sont ensemble et n’ont plus à se préoccuper du regard des autres. De toute façon, eux ont respecté leur pacte. S’il ne l’avait pas fait, aurait-il pu vivre une telle aventure? En suivant parfois les chemins les plus surprenants, on rencontre les gens les plus étonnants qu’ils soient. Pour cela, il faut faire preuve de tolérance, de courage et d’ouverture d’esprit. Nathaniel n’en manque pas et incite Ben à se surpasser. Maintenant, juste tous les deux savent ce que deviennent les lampions.

Quelle magnifique bd à lire et à dévorer! Certains pourraient avoir peur en voyant le pavé de 340 pages mais vous en aurez pour votre argent. Ryan Andrews nous emmène dans une extraordinaire aventure où l’on n’arrête jamais de s’émerveiller. Il faut aller au-delà du conformisme pour voir la beauté que le monde nous réserve. Qui pourrait croire que derrière de simples lampions puissent se cacher des poissons qui vont rejoindre les étoiles? Dans un décor onirique, les pages se dévorent aussi bien avec les yeux que l’esprit. Le jeune auteur américain vivant au Japon, travaille avec beaucoup de justesse sur ces couleurs nocturnes qui permettent de réveiller aussi en nous notre imaginaire. On admire sans faillir la beauté de ce ciel étoilé où se cache bien des mystères. Tout comme cet ours pêcheur, cette corneille qui fait des plans, ce chien géant ou cette étrange sorcière qui n’est pas sans nous évoquer des personnages des studios Ghibli. On prend le temps de vivre l’aventure avec tous ces rebondissements avec nos deux héros qui apprennent à se connaître et se faire confiance. Comment ne pas se sentir emporté, touché, émerveillé? Vous pouvez prendre le temps de savourer ce moment de lecture comme il est rare d’en trouver en bd. L’avantage est d’aussi de la partager en famille pour en discuter par la suite. Faut-il être comme les autres? porter des marques? ce moquer de ceux qui ont d’autres centres d’intérêt? Et si la richesse intérieure pouvait se développer grâce aux autres, à ce que l’on peut oser lire même si ce n’est pas à la mode? Pourquoi ne pas essayer de développer sa curiosité? Ne faut-il pas chercher à savoir ce que l’on aime soit et non un groupe?

Une lecture coup de coeur passionnante, magique et émerveillante à mettre entre toutes les mains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s