20, allée de la danse – Tome 3 – L’ombre d’un frère – Elizabeth Barféty et Laure Ngo

Etre danseur n’est pas toujours facile. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on a un grand frère talentueux dans la même école. Colas va tout faire pour se surpasser.

Colas commence à se sentir un peu déprimé. Lorsqu’il perd contre Bilal au tennis de table, il est persuadé que c’est à cause de sa taille. Heureusement que ces amis l’entourent et l’aiment comme il est. Mais cela le rassure assez peu longtemps. Surtout quand ils admirent tous son grand frère travaillé, lui si gracieux et si précis.  » Je ne sais pas si je dois être fier de Frantz, ou jaloux parce qu’il fait tout mieux que moi ». En plus, quand il passe devant lui, il l’ignore royalement. Cela le blesse beaucoup tout comme quand il l’envoie balader lorsqu’il vient le voir dans sa chambre. Les choses empirent quand la direction annonce la venu d’un grand chorégraphe. Pourquoi le choisirait-on, lui si petit? Peut-être que s’il s’entraîne plus dur, il pourra faire la différence. Direction la salle de musculation pour quelques exercices. Toutefois s’il ne faut jamais être seul, il y a une raison à cela. Très vite, le jeune danseur va se rendre compte de son erreur. Par chance, ces amis veillent sur lui et vont le forcer à se reposer. Le hasard fait qu’il ne sera pas seul à l’infirmerie. Parfois, les petits bobos permettent de belle rencontre qui change les choses.

Miss Jungle nous amène pour une troisième fois au coeur de l’école de danse de l’opéra de Paris. La série à succès en roman jeunesse trouve aussi son public en format bande dessinée. Le neuvième art n’est pas en reste pour donner vie à ces passionnés qui doivent trouver le juste équilibre entre danse et étude. Malgré la rudesse de la formation, c’est une formidable école de la vie et de l’amitié. D’ailleurs, quand quelqu’un doit faire face à un problème, il peut compter sur les autres pour l’aider, même sans rien lui demander. Et aussi, ce n’est pas une histoire de filles ce lieu mythique. Elizabeth Barféty consacre un tome à un de nos héros de 20, allée de la Danse avec Colas. Lui aussi doit trouver sa place car la croissance diffère d’un enfant à un autre. Il voudrait être différent pour être plus normal, plus mis à l’avant. C’est difficile de s’accepter et que l’on ne peut rien faire pour changer son corps à part la patience. Un problème dans lequel de nombreux adolescents vont se reconnaître. De même que les tensions en famille qui parfois peuvent prendre une autre dimension si on prend le temps de s’écouter les uns les autres. Une angle bienveillant assumé et qui fait plaisir à lire. Laure Ngo apporte également ce côté très chaleureux et réconfortant à cette aventure.

Un tandem qui trouve le juste équilibre entre passion pour la danse et le véritable sens de l’amitié et de la famille. Que demandez de plus?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s