A Juliette – Fabienne Le Clauze

Fabienne Le Clauze a vécu un drame dans sa famille. Sa plus jeune fille, Juliette âgée de 14 ans s’est suicidée en se jetant sous un train le samedi 2 janvier 2016. Comment se relever après une telle épreuve ?  

Ecrire cela permet de mettre des mots sur ce flot de sentiments qui se déverse en nous. Et quand l’évènement est tel qu’on a l’impression d’avoir perdu une partie de soi, il est d’autant plus important de tout noter. Fabienne Le Clauze était une maman comblée avec trois filles et un mari aimant. Et voilà que le 2 janvier 2016, un appel va chambouler à jamais sa vie et celle de sa famille. Sa plus jeune fille, Juliette, 14 ans vient de se jeter devant un train. Comment est-ce possible ? Est-ce une erreur ? Puis il faut accepter l’inacceptable : ne plus jamais revoir son enfant, ne plus le toucher, ne plus sentir son odeur. Comment survivre à la mort de son enfant ? Comment se reconstruire après la mort de son enfant ?

On cherche à comprendre, à avoir des réponses. Mais aucune réponse ne sera assez valable pour accepter le vide laissé en soi et dans la maison. Et comment lutter contre ce flot de questions « et si j’avais fait ou dit ça » ? Comment lutter contre cette culpabilité qui vous tenaille le ventre ? Fabienne Le Clauze va chercher un peu de réconfort auprès de Patrick Poivre d’Arvor qui a perdu sa fille, Solenn, dans la même condition. Sa gentillesse et sa prévenance, vont accompagner cette femme dans sa souffrance. Pour aller mieux, elle prendra la plume et va livrer un témoignage sincère et émouvant sur la perte d’un morceau de soi, de son cœur. Impossible de ne pas être touché par les mots de cette maman. On l’accompagne au cours de son parcours pour avancer tant bien que mal. Petit à petit, elle arrive à se rapprocher de ces deux autres filles qui ont elles perdu leur petite sœur chérie. Un nouveau sens à sa vie se créer doucement. Un long chemin reste à parcourir pour retrouver un équilibre mais la volonté est là, même dans la douleur.

Je lui espère de fabuleux moments dans sa vie qui lui permettront de mettre du baume au cœur. On sent dans les mots l’Amour qui existe dans cette famille et j’espère qu’il durera encore longtemps.

2 réflexions sur “A Juliette – Fabienne Le Clauze

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturelle juillet | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s