Vagin Tonic – Lili Sohn

Est-ce les femmes connaissent bien leur corps? Parfois c’est lors d’un évènement grave de santé qu’elles portent un autre regard sur elle. Et si c’était un signe qu’il fallait partager ces découvertes?

4ème de couverture
De la réalité anatomique, aux mythes qu’il véhicule : une étude détaillée du sexe féminin, à la fois personnelle, scientifique et humoristique.

Mon avis
Lorsqu’on se ballade en rayon d’une librairie, c’est difficile de ne pas être attiré par la couverture. Que cela soit le vert flashy, soit une femme nue dans un verre à cocktail ou soit le mot vagin écrit en gros, notre curiosité ne peut qu’être titillée. Et une fois que l’on ouvre la bande dessinée, on n’a qu’une envie en la dévorant d’un bout à l’autre car c’est drôle, pertinent et intelligent. Si notre connaissance du corps humain doit se limiter à ce que nous avons appris à l’école, cela risque en effet de ne pas aller loin. On découvre encore des choses maintenant sur à quoi ressemble l’utérus et ce qu’il y a autour. Cette méconnaissance repose sur le fait que le corps de la femme ne sert que de couveuse humaine et que se sont les hommes qui font les recherches. Par conséquent, il y a des limites très vite atteintes avec des biais bien marqués. Dorénavant, on sait que la femme ce n’est pas un trou, un vide et un espace de stockage d’œuf à féconder. Lili Sohn partage ce qu’elle a appris, ces découvertes, les moeurs, les évolutions médicales… Elle n’hésite jamais à faire preuve d’humour, de dérision et d’absurdité pour bien faire passé une idée ou un contexte. On s’étonne du nombre de choses que nous pouvons ignorer sur nous-même. Pour le souligner ce fait qui n’est pas propre qu’à la lectrice, elle témoignage qu’aussi bien elle, que sa mère ou ses amies n’étaient pas au courant. On finit le livre ravit d’avoir appris des choses et d’avoir bien rigoler. Mais on va le garder dans sa bibliothèque pour se replonger à l’occasion et le conseiller à des copines, à la médiathèque, à l’école de ses gamins… Faire de la pédagogie, c’est une bonne chose. Cependant faire un outil pratique, agréable et qui implique le lecteur c’est d’autant mieux. La dessinatrice nous incite à déconstruire ce que l’on pouvait croire autour de la notion de femme, de féminité, de l’aspect des organes et de leurs fonctions, les hormones, les protections hygiéniques … Elle nous invite à dire foufoune power et de le partager car le savoir est un pouvoir.

Une bande dessinée à avoir dans sa bibliothèque et à offrir à ces copines, à des adolescentes pour leur faire découvrir et comprendre la richesse de leur corps et le poids inutile des tabous.

L’avis de Cranberries Addict : « C’est typiquement le genre d’ouvrages qu’il faut leur donner, afin qu’iels appréhendent mieux leur corps et ceux de leurs futures partenaires. A mon sens, on n’est jamais assez informé sur la sexualité et on peut en apprendre tous les jours et surtout à tous âges. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s