A la rencontre de Cee Cee Mia

Savoir raconter une histoire, cela n’est pas donner à tout le monde. Cee Cee Mia possède une plume ingénieuse et maline qui saura vous faire autant voyager que réfléchir. Que diriez-vous de rencontrer cette artiste talentueuse?

Comment as-tu découvert le métier de scénariste? 
En fait, j’écris depuis toujours… J’écris des histoires depuis que je sais écrire des mots. Des histoires, des petits romains, des chroniques… mais c’était simplement pour moi, sans intention d’un jour les faire lire, et sans non plus imaginer un jour être éditée. C’était tellement personnel que je n’ai jamais osé rêver être auteur un jour… alors que finalement je savais depuis très tôt que c’était ce que j’étais au fond de moi. C’est une rencontre virtuelle avec une illustratrice qui m’a motivée à me lancer. Cette rencontre en a entrainé d’autres, puis d’autres, et d’autres… virtuelles ou réelles, elles ont contribué à faire de moi l’auteur que je suis aujourd’hui. J’ai appris les subtilités du métier à mesure des collaborations et aussi en lisant beaucoup.

Qu’est-ce qui t’a fait t’orienter vers la littérature jeunesse?
Comme pour beaucoup d’auteurs, pour raconter des histoires d’abord à mes propres enfants. Il y a un peu d’eux dans chacun de mes albums.

Comment es-tu arrivée dans le monde de la bande dessinée? 
Ma façon d’écrire est très scénaristique, même quand je fais des albums jeunesses. C’est comme ça que ça me vient. Peut-être parce qu’en tant que Belge j’ai beignée dans la BD dès petite. Du coup, mon deuxième album jeunesse était déjà une BD. Finalement c’est dans ce style d’écriture que je me retrouve alors c’est ça que je proposais aux éditeurs. Des petites BD pédagogiques, des BD documentaires… Et un jour, j’ai sauté le pas vers des choses plus ados. Ma première BD a vu le jour dans une petite maison d’édition qui n’existe plus maintenant. Et ensuite, j’ai eu l’immense chance de signer chez Dupuis. 

Tu viens d’écrire le scénario d’une nouvelle bd, tu peux nous en parler? 
« Au-delà des étoiles » est une série qui sort le 12 juin chez Dupuis et qui raconte l’histoire d’un groupe d’ados qui se construit au sein d’une cité: la cité des étoiles. Ils ont en commun la passion pour la culture hip-hop et le break. Mais ce n’est pas une BD uniquement sur la danse. Cette série parle de la manière dont on parvient à se construire, peu importe les différences et au-delà du sentiment d’appartenance à un groupe (qu’il soit familial ou juste un crew). J’aime cette période merveilleusement compliquée qu’est l’adolescence où tout est possible. On quitte l’enfance pour le monde des adultes, on subit des transformations physiques, on a des rêves pleins la tête, et les gens que tu rencontres te mettent (ou non) sur la bonne voie… pour un scénariste c’est jouissif. Cette BD est particulière pour moi car la série s’inspire beaucoup de personnes que j’ai croisé ou côtoyé. C’est une fiction qui s’inspire des jeunes du quartier dans lequel j’ai vécu 16 ans, de mes enfants mais aussi de ma propre jeunesse et il y a beaucoup de clin d’oeil à ma ville aussi. 

Est-ce que tu es une passionnée de danse? 
Je suis surtout une passionnée de cette culture hip-hop et de la manière dont elle évolue depuis les années 70. J’ai grandi un peu avec, comme beaucoup de personne de ma génération. Ce qui me plaisait était de proposer un projet qui s’approprie cette culture comme les jeunes l’ont fait aujourd’hui, tout en y mélangeant mes propres souvenirs d’ado.

Comment est né le projet avec Les deux pareilles? 
Le projet était déjà ficelé quand elles ont rejoint l’aventure. Mais elles y ont apporté leur recul, leur patte et leur dynamique. Elles sont Québécoises et plus jeunes que moi, alors forcément leur vision du projet est venue l’enrichir de quelque chose de plus universel. Leur dessin apporte de la douceur au propos parfois plus « dur » et une grande dynamique aussi.

Comment se passe la collaboration avec les dessinatrices? 
C’est un vrai bonheur… malgré la distance et le décalage horaire ^^ Elles bossent ensemble et sont jumelles alors elles ont un fonctionnement bien rodé. On ne sait pas qui a fait quoi et de mon côté, j’ai l’impression de bosser en binôme.

Quand pourrons-nous découvrir la suite? 
Techniquement, rapidement mais avec cette pandémie on ne sait pas trop car tout le planning a été bousculé. En général, les deux premiers albums d’une série sont rapprochés et ensuite c’est un album par an. Les filles sont sur le tome 2 et de mon côté j’ai déjà écrit le tome 3.

On peut avoir quelques indices sur ce qui va se passer?
Dans le tome 2 on en apprendra un peu plus sur les relations entre les personnages et leur parent, ainsi que sur l’intrigue autour de Lucio, Walid et Kam.On découvrira ce qu’a vécu Synapse (ses origines et son histoire personnelle) ainsi que de nouveaux protagonistes comme « Choubaka »… oui j’aime bien les surnoms ^^ Et évidemment on suivra la romance entre Eli et Kub qui sera mise à mal.

Tu as d’autres projets? 
J’ai d’autres séries BD à venir chez Dupuis qui sont en cours. « La brigade des souvenirs » avec ma copine Carbone en co-écriture et Marko aux dessins qui sortira en 2021. Des enfants qui enquêtent sur un objet et qui sont plongés dans une période de l’histoire avec un grand H. C’est une série tout public dont les épisodes sont bouclés « Générations Z » avec Tomm BULYNE aux dessins, qui sortira surement vers 2021-2022. Une histoire de zombies, un Frankenstein moderne dont l’héroïne est une jeune ado black bourgeoise qui va se retrouver au cœur d’un projet qui la dépasse.et « New Hope » qui vient juste de partir à la signature avec Jalo aux dessins et dont je parlerai plus tard.

Vous l’aurez compris, Cee Cee Mia est une artiste passionnée et passionnante. Gardez un oeil sur son travail pour vous plonger dans des lectures passionnantes et intergénérationnelles.

 

2 réflexions sur “A la rencontre de Cee Cee Mia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s