Beyond the clouds – La fillette tombée du ciel – Tome 1 – Nicke

Voyagez au-delà des nuages gris, n’est-ce pas un magnifique rêve? Théo a gardé cet espoir secret depuis qu’il a découvert la lecture. Une nouvelle rencontre va changer sa vision du monde.

Il sort tout le temps des nouveautés dans le monde du manga. Comment être certain de trouver la série qui saura satisfaire toutes vos attentes? Pour ce qui est des séries d’action, vous pouvez vous tourner vers des noms qui ont su marquer les esprits. Pour le reste, qu’en est-il? Suivez votre instinct. Parfois il suffit d’un regard sur une couverture et quelque chose se passe. C’est le cas pour la série « Beyond the clouds » qui toute suite attire l’oeil. Elle a un petit quelque chose que les autres n’ont pas. Puis on ouvre et on voit des dessins emplis de magie, de douceur, de délicatesse. Il ne m’en fallait pas plus pour m’embarquer dans une aventure qui je saurais me séduire.

Bienvenus dans la ville jaune où l’on ne voit jamais le ciel. Les usines crachent inlassablement leur fumée masquant le monde. Mais faut-il voir les étoiles pour savoir qu’elles existent? Théo a toujours espéré d’en voir car il les découvert dans des livres. Des lectures qui l’on emmené plus loin qu’il ne pourra jamais allé. Acceptant la réalité, il garde au fond de son esprit ce rêve et s’applique dans son travail à l’atelier de réparation de M. Chikuwa. Son quotidien va être totalement chamboulé quand il va dans une décharge ou l’île des rêves comme il aime l’appeler. Au milieu des déchets métalliques, il découvre une petite fille inconsciente avec une aile. « J’ai rencontré un habitant du ciel alors que pour moi, ils n’existaient que dans les livres ».

Impossible de l’emmener à l’hôpital. C’est chez lui qu’elle ira le mieux. Il prendra soin d’elle. Lorsqu’elle se réveille, il ne lui reste aucun souvenir à part son prénom : Mia. La mémoire finira par revenir. Et afin qu’elle puisse retourner chez elle dans le ciel, retrouver ces proches, il va lui fabriquer une aile. Aider de ces collègues, il va falloir trouver le juste équilibre et faire quelques essais. Mais c’était sans compter sur des personnes mal intentionnés qui ont découvert cette petite fille. Elle vaut une fortune au marché noir. Une bande de malfrat décide un jour de les agresser, Théo avait créé des armes pour se défendre. Comment faire face avec des armes à feu? Une balle le transperce et Mia se transforme, terrifiant les agresseurs. Par chance, Théo a eu le temps de tirer un signal d’alarme avant de s’évanouir. Ces amis et Hotch arrive à temps pour l’emmener lui à l’hôpital et les malfrats à la police. Cependant Mia a de la fièvre et aucun remède ne fonctionne. Il va falloir qu’il aille dans la forêt trouver un homme irritable pour l’aider. Il veut bien lui apporter son aide, il faut l’aider avant. Il lui reste juste à trouver ce qu’un homme lui avait remis un jour et qu’il ne retrouve pas. A lui de trouver… la vie de Mia est entre ces mains.

Pour un premier manga, Nicke nous propose une incroyable histoire, un véritable ode à l’onirisme. Un trait léger qui n’oublie pas les détails pour montrer la richesse d’un univers à l’influence steampunk. On est loin de certains classiques où les espaces vide sont maîtres. Ici rien n’est laissé au hasard, tout est rempli avec une application maîtrisée. Ainsi on se sent mis au coeur du récit, au plus près des personnages. Des petits endroits de petites choses qui ont toutes des histoires. Un des objet joue un rôle capitale, c’est le livre. Ceux qui le soir lisait Théo pour calmer son chagrin et l’inviter au rêve. Qu’importe les aléas de la vie, il y a des petites choses qui la rendent plus douces. Comment ne pas faire un parallèle avec les studios Ghibli? L’ambiance n’est pas sans faire référence à de nombreuse de leur création. La mangaka affirme en fin d’ouvrage qu’elle a été influencée par le morceau « A fleeting dream »de Final Fantasy X qui à l’écoute inspire une certaine mélancolie et tendresse.

Les bases qui sont posées ne peuvent que nous donner envie d’en savoir plus, d’aller plus loin. Le petit garçon qui ne connaissait que son atelier et la décharge, découvre de bien nombreux endroits. Il va dans une forêt magique peuplée d’être mystérieux dont certains sont doués de parole. Un vieux sorcier lui donne une mission bien énigmatique. Voilà des rebondissements menés tambour battant qui piquent notre curiosité. On s’est attaché très vite à l’ensemble des personnages que l’on veut retrouver. Il ne reste plus qu’une chose pour continuer notre séance d’émerveillement : lire la suite.

Un sublime manga à lire absolument aussi bien pour les plus jeunes que les plus âgés.

 

6 réflexions sur “Beyond the clouds – La fillette tombée du ciel – Tome 1 – Nicke

  1. Pingback: Challenge de l’Imaginaire | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2020 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: CoronaPAL de mangas | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Bilan culturelle – Mars 2020 | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre – Ma Lecturothèque

  6. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 2ème trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s