Bleach – Tome 1 – The death and the strawberry – Taito Kubo

Le quotidien d’ado de 15 ans n’est pas de tout repos en général. En plus, quand on rajoute une compétence spécifique avec le don de voir les esprits. C’est la porte ouverte à la plus improbable des aventures.

Ichigo Kurosaki aimerait que son père lui laisse un peu plus de liberté. Pas facile pour lui de gérer sa vie d’adolescent et de gérer les esprits qui apparaissent. Il ne peut pas tout faire en respectant le tôt couvre-feu. Cela conduit indéniablement à des scènes de violence. Il n’est pas le seul dans la famille à voir des esprits presque tous ces frères et sœurs possèdent un don. Seul le père a juste le don d’être papa et de s’occuper de ces enfants. Le quotidien marque les habitudes jusqu’à l’arrivée d’une charmante jeune femme dans sa chambre. Au début, elle a un peu de difficulté à croire que ce simple paysan puisse la voir. Il a quelque chose en plus qu’elle n’a jamais vu ailleurs. D’ailleurs, il l’aidera à sa manière quand un esprit maléfique débarque. Elle lui avoue être une Shinigami, qui tue les Hollows qui viennent dévorer les âmes humaines. Grâce à eux, ils partent vers le Soul Societyet laisse les humains en paix. Pour sauver sa famille, la Shinigami lui confère tous ces pouvoirs, même si à la base elle ne voulait lui donner qu’une partie. Ichigo est maintenant chasseur de démon, quel pied. Et pour bien arriver à faire cette tâche, il faut écouter et pratiquer. Le souci est que s’il fait n’importe il peut mourir. Une information qui change la donne, radicalement.

Bleach n’est pas une nouveauté dans le monde du manga puisqu’il est sorti en 2003. Mais je sais qu’il fait partie des mangas référence pour les adolescents. Je me suis laissée tenter. Maintenant, je suis tombée dans le panneau, il va falloir que je lise toute la série. Déjà, j’adore le graphisme assez soigné et dynamique qui donne un côté gentil à l’histoire. Un dessin tout en rondeur aussi bien pour les esprits que les paysages. Puis les personnages sont tous un peu un barrés ce qui les rend assez attachants. Même le père un peu violent qui doit compenser son manque de don avec de l’autorité sur la ribambelle de gamin qui voit tous des esprits. La shinigami, Rukia Kuchiki âgée de 700 ans qui possède un sacré tempérament. Ichigo est celui que l’on suit principalement et on découvre son univers. A l’école, où une fille lui fait du charme qui va être au cœur de ce premier tome. L’esprit de son frère défunt va venir la hanter car elle va l’oublier. Quand on devient Hollow, on n’a plus tout à fait toute sa raison. La colère amplifie le phénomène et vous transforme en monstre sanguinaire. Pas facile même d’être mort. Par chance les Shinigami veille au bon équilibre des choses et Ichigo en prend pleinement conscience. Va-t-il s’interroger alors sur le monstre venu le dévorer et qui a tué toute sa famille ? Va-t-il accepter d’avoir perdu ces proches et d’être l’unique survivant ? Que va-t-il se passe une fois que la Shinigami aura retrouver toute sa force ? Son énergie psychique particulière est-elle liée à quelque chose de son passé de particulier, du genre Harry Potter et Voldemort ? Va-t-il arriver à maîtriser les combats avec les Hollows ? Que de questions qui trouveront tout bientôt des réponses… Vous l’aurez compris, affaire à suivre.

Un Shinigami bien plus sympa que dans Black Butler qui va nous en apprendre plus sur leur monde à part et leurs règles.

2 réflexions sur “Bleach – Tome 1 – The death and the strawberry – Taito Kubo

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturelle – Mars 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s