The promised neverland – Tome 8 – Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Ray et Emma sont prêts à tout pour atteindre Goldy Pond. Les obstacles à affronter vont-être nombreux. Mais face à la détermination de notre duo, tout est possible.

L’inconnu décide de les accompagner à Goldy Pond, le deuxième site de Minerva. Emma et Ray vont le suivre où qu’il ira en restant sur leurs gardes. Il connaît le chemin et aussi les ennemis qui rôdent dans cette forêt. D’ailleurs, ce jeune homme va tout faire en tout discrétion pour que les deux compagnons meurent assez vite. Par malchance pour lui, les deux enfants tiennent le rythme et réfléchissent. Même quand un monstre bondit sur eux pour les dévorer, leur point faible s’identifie assez vite. Le souci est que le nombre de leur munition descend et qu’il va falloir faire attention. Qu’importe rien ne pourra se mettre sur leur chemin. Du moins, c’est avant qu’Emma parle à coeur ouvert à cet anonyme. Elle comprend ce que c’est de perdre quelqu’un qu’on aime. Alors perdre tout ces amis, elle imagine très bien le gouffre intérieur que cela peut procurer. Mais il se doit de conserver la volonté de se sauver et de soutenir ceux qui partage son même espoir. A peine a t’il le temps de se rendre compte de son comportement que la fille se fait enlever par un certain braconnier. Un hasard? Absolument pas. Qu’importe maintenant il faut choisir. Pour Ray, il est impossible de l’abandonner. Emma quand a elle découvre l’autre face de Goldy Pond. Un village avec de nombreux enfants élevés dans des fermes qui servent de proie aux monstres. Une course poursuite sanglantes comme divertissement. Il faut mettre un terme à cette chasse pour le bien de tout le monde. Un combat acharné s’annonce.

Kaiu Shirai trouve toujours le bon ton pour maintenir le dynamisme et le mystère à chaque tome. Il trouve les rebondissements suffisants sans jamais trop en faire. Le manga se dévore d’une traite avec l’impatience de lire la suite. A nouveau notre duo avance bille en tête dans l’espoir de retrouver le monde des humains et être libre. Ils suivent les consignes laissées par William Minerva et sont persuadés qu’elles les mèneront dans un ailleurs sécurisant. Ce deuxième lieu Goldy Pond est un terrain de chasse privée. Quelle bonne idée d’utiliser ce site comme un lieu terrible qui peut les sauver. Est-ce un piège tendu par Minerva? Impossible, Emma en est certaine. C’est bien vrai car une porte secrète gardée par un ancien demande d’avoir une clé. Sur quoi ouvre ce mystérieux endroit? Nous ne pourrons le savoir que dans le tome suivant. Tout comme le fait que Ray et l’inconnu vont-il arriver à les rejoindre? Tous les petits cailloux pour titiller notre curiosité ont été bien semés. Le scénariste tient d’une main de maître les énigmes et n’hésite pas à développer la psychologie des personnages. Emma doit faire face à la culpabilité d’avoir incité un monstre à tuer des enfants innocents pour attiser sa colère. Quand on protège des faibles parfois le retour de bâtons est difficile à gérer. Une épreuve qui la rendra peut-être encore plus déterminée. Nous pourrons en savoir plus dans le tome 9. Je sais ce qu’il me reste à faire.

Un nouvelle épisode captivant et curieux qui donne envie de connaître la finalité de cette expédition hors du commun.

Une réflexion sur “The promised neverland – Tome 8 – Kaiu Shirai et Posuka Demizu

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s