Entre neige et loup – Agnès Domergue et Hélène Canac

Que diriez-vous de voyager dans une bulle de douceur de merveilleux ? Ouvrez les portes de votre imaginaire et allez rencontrer Lila. Vous allez regarder le monde autrement.

Lila vit cloîtrée dans sa maison. Dès que son père part en mer, elle se retrouve seule avec ces compagnons animaux. Quelque chose la terrifie dans cette immensité de neige qui les entoure. Mais un jour son père tarde à rentrer. Moshi la traite de trouillarde de rester enfermer sa prison. Il n’en fallait pas plus pour la décider à partir. Une buche en bois dans la vitre, une écharpe pour se protéger du froid et la voilà dehors. Hors de question qu’elle s’enfuit ces trois amis à quatre pattes la suivent où qu’elle ira. Une fois à l’extérieur, le monde n’est pas si effrayant. Même quand elle rencontre des Jizô qui lui posent d’énigmatiques questions. Et puis, son ami le loup blanc est à ces côtés maintenant. Cela fait bien longtemps qu’il la recherche et il lui a toujours été fidèle. Ensemble, ils vont avancer et un nouveau monde va apparaître à leur contact. Jusqu’à cette rencontre enchanteresse d’un démon prénommé Neige. Cette fortuite rencontre va tout changer et cette île mystérieuse va de nouveau connaître d’autres saisons que l’hiver.

Dès la couverture, on sait que l’on va nous guider dans une aventure fantastique avec une bonne touche de douceur et de tendresse. Cette impression se confirme dès la première page avec ces mauve, violet, bleu, vert chatoyants qui nous plongent affectueusement dans l’univers fantastique. N’y voyez rien en rapport avec Lanfeust ou Percevan. Ôtez ces images de votre imaginaire. Et laissez-vous portez dans un monde onirique où Lila réenchante un monde perdu. Grâce à son innocence et à sa bienveillance, ceux qui l’entoure l’apprécie et restent à ces côtés coûte que coûte. Un très jolie travail d’Hélène Canac avec beaucoup de précision et d’adresse qui n’est pas sans rappeler les créations d’Hayao Myazaki. Les références à la culture japonaise sont très nombreuses sans pour autant faire référence aux mangas. Le monde des fantômes et des démons ouvre leur porte. Vous croiserez même quelques Jizô, statues protectrices des enfants et des voyageurs, par-ci par-là. Agnès Domergue y met une plume pleine de finesse et de légèreté avec juste ce qu’il faut d’émotion dans cette histoire de famille compliquée. Une complicité artiste donnant naissance à un album d’une grande beauté dont on prend le temps d’admirer la beauté et la délicatesse d’un récit d’une enfant qui se découvre. Une pépite à mettre dans sa bibliothèque et à partager avec ceux que l’on aime.

Une bd pleine de magie qui vous mettre des paillettes dans les yeux.

Une réflexion sur “Entre neige et loup – Agnès Domergue et Hélène Canac

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s