Lettres d’amour de 0 à 10 ans – Susie Morgenstern et Thomas Baas

Parfois une rencontre suffit à changer votre monde. C’est le cas du jeune Ernest qui va découvrir l’histoire de sa famille. Tout cela grâce à l’énergie de Victoire. Vous voulez savoir comment ?

Ernest vit chez sa grand-mère depuis que sa mère est morte. Précieuse prend soin du jeune garçon en l’hébergeant et lui donnant de quoi manger. Sa vie n’a rien de palpitante entre école, devoir, soupe et dodo. Elle vit dans le passé avec le souvenir des morts. « On pense plutôt à ceux qui ne sont plus ». Puis tout vient à changer avec la rencontre de Victoire, une nouvelle élève exubérante, extravertie et dynamique. Il ne sait pas trop pourquoi mais elle l’a pris en affection. Elle l’emmène chez elle à la rencontre de sa famille très nombreuse (13 frères). Son logement est plus de vie et d’enthousiasme ce qui surprend Ernest. Lui ne sait pas vraiment ce qu’est une famille. Cela l’incite à demander des informations à sa grand-mère sur son père. Il aura juste l’information : « Ton père n’est pas mort ». S’il n’est pas mort pourquoi n’a jamais eu de ces nouvelles ? Face à ce désarroi, il peut compter sur l’aide de sa nouvelle amie dans sa quête de papa. Au fur et à mesure, une nouvelle famille se construit pour le bonheur et l’épanouissement de tous.

Susie Morgenstern est une auteure de littérature jeunesse de renom. Ces livres sont des bulles de tendresses et de bienveillance au chacun se reconnaît dedans qu’importe sa génération. Alors on ne s’étonne pas que son univers se retrouve illustré en bande dessinée. Publié en 1996, « Lettres d’amour de 0 à 10 » a eu le temps de toucher de nombreux cœurs qui vont retrouver avec plaisir Ernest et Victoire. Et pour d’autre, cela va être une charmante première rencontre. Pour adjoindre le talent de l’écriture, on découvre le délicat travail Thomas Baas. Son univers graphique n’est pas sans rappeler la spontanéité et l’innocence du travail de Sempé dans le Petit Nicolas, par exemple. Ses couleurs pleines de douceur et de délicatesse correspondent tout à fait à l’univers de l’histoire. On se laisse émerveiller page après page par ce travail harmonieux et enchanteur. Comment ne être attendri pas tant de partage, d’écoute et d’Amour? On ne peut pas et on risque de lire ou relire ce petit roman jeunesse qui nous met du baume au coeur.

« Lettres d’amour de 0 à 10 ans » est un petit bijou flamboyant à mettre en toutes les mains.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s