I hate Fairyland – Tome 3 – La ballade l’amère sucette – Skotti Young

Qui vous a dit que le monde des contes de fées était amour et bienveillance? Vous avez longtemps cru cela car vous n’avez jamais rencontré Gertrude. Une princesse qui a une passion pour la violence et le sanguinolent.

Depuis qu’elle a été licenciée par la DRH de son titre de souveraine du royaume de Fairyland, plus rien ne va. A savoir si cela se passait vraiment bien avant. Car la petite princesse, si jolie avec ses cheveux blond, à une tendance à la cruauté et la sauvagerie. Son protecteur, Landry, essaie tant bien que mal de l’amener sur le chemin de la raison mais il sait que c’est peine perdue. Alors parfois il échange en tentant de lui montrer les choses sous un autre angle. Un changement va s’opérer quand elle rencontre quelqu’un qui lui ressemble drôlement : « Arrête ces salamalecs et démoule ton plan maléfique tagadasserie de sosie!.  » Après quelques flatteries la demoiselle, Fofolle la furieuse devient la meilleure amie de Gertrude. C’est partie pour une formation accélérée pour devenir comme elle. « Leçon numéro une : l’artère principale de toute quête c’est l’alcool! ». Tout se passait bien au début avant que très vite elle dérape. L’autre est bien pire qu’elle et elle va même conquérir le coeur de son idole, la terrible Gwag. Au moins maintenant, elle est débarrassée de cette agaçante fille. Enfin un peu de tranquillité pour mener à bien des missions où il faut faire des choses positives. Par exemple, il faut sauver un bébé des Shiitake, à moins qu’il ne fallait pas. Difficile de savoir faire les bons choix.

Skotti Young sait montrer sa singularité dans le royaume du 9ème art. L’idée de transformer le monde des contes de fée en version meurtres et compagnie est quelque de particulier. Elle n’a pas besoin de super pouvoir pour affronter les méchants pour protéger la veuve et les orphelins. C’est en partie elle que les vilains fuient. D’ailleurs, elle adule Gwag, une cheffe guerrière sans pitié. Et quand elle doit devenir gentille, c’est un vrai défi qu’elle doit relever. Bien entendu, cela ne se passe pas bien. Mais quelle scène incroyable quand elle doit affronter le clan des Shiitaké. Déjà, il y a un jeu de mot car les shiitakés sont des champignons et cela veut dire champignon en japonais. Donc rien d’étonnant de voir les membres en forme de ce légumes avec leur tête qui rappel la forme des chapeaux des samouraïs. Les plans à l’horizontal évoquent les films d’action au cinéma et de l’action nous n’en manquerons pas. Le combats est plein de dynamisme et de cruauté. Comme personnage important nous avons un protecteur qui n’est d’autre qu’une mouche qui parle complètement dépité. Sa tête fatiguée et ces réflexions valent le détour. Par contre, il a un vocabulaire assez correcte contrairement à notre princesse qui apprécie les gros mots, un peu trafiqués. C’est très cohérent avec le reste de l’univers second degré. Un bon moment de lecture d’humour noir et la fin annonce un prochain tome encore plus trash et sauvage. J’ai hâte de le découvrir.

Une bd qui s’affirme dans la noirceur et l’humour. Qui a dit que le monde des princesses ne pouvait pas être drôle.

3 réflexions sur “I hate Fairyland – Tome 3 – La ballade l’amère sucette – Skotti Young

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s