Magic 7 – Tome 7 – Des mages et des rois – Kid Toussaint, Jheremy Raapack et Kenny Ruiz

Avoir des pouvoirs signifient-ils obligatoirement que le monde doit connaître la souffrance? Ou est-il possible que les sept magiciens peuvent oeuvrer pour un monde en paix? Seul le choix de certains peuvent faire toute la différence.

Quand je commence à lire la bande dessinée plusieurs choses me surprennent. Déjà, l’histoire débute 16 ans plus tard, Léo à 28 ans et n’a plus de pouvoir. En général, quand une bd fait un bon dans le temps, c’est mauvais signe. Cela signifie qu’il y a un manque d’idées et pour combler le tout, on retrouve tous le monde très longtemps après et séparés. C’est d’ailleurs le cas. Le pouvoir de Léo a été transféré à son père qui en abuse pour diriger la société à sa convenance en évitant toute opposition. Pour vivre à l’écart et de façon tranquille, le Shaman et la Démoniste ont crée leur propre société. Mais pour connaître la paix, il va falloir que tous le monde discute autour d’une table pour mettre les choses au point. Par chance, Léo a décidé de revenir dans la vie de tous ces amis pour changer le destin du monde. Bien entendu, il va arriver à recréer du lien et écrire une nouvelle page de leur amitié.

Pour nous emmener dans ce monde, c’est un autre univers graphique qui se créé. Des images qui ne sont pas sans rappeler des pléthores de films avec des robots géants, des démons sauvages, des animaux agressifs, des êtres avec des pouvoirs magiques…. Impossible de ne pas y voir de nombreuses références à la culture cinématographique. Cela tranche assez avec les précédents tomes. Jheremy Raapack vient en renfort à Kenny Ruiz pour mettre en place cet épisode de science-fiction très actif et violent. Les enfants sont devenus adultes et ils ont faire face à l’injustice et à la solitude. Ils sont prêts à mener un combat et tuer pour leur liberté. Une ambiance très différente de ce que j’ai pu lire avant. Puis quand arrive la fin, j’ai été surprise. Evidement, Kid Toussaint n’aurait pas choisi la facilité pour son histoire. Il ne se permettrait pas de perdre l’estime de son lecteur. Parfois, il faut faire une feinte pour affirmer des faits et aussi nous révéler enfin un mystère. Un choix détonnant et intelligent qui montre le talent d’un artisan enchanteur. Il m’a de nouveau conquise avec ces partenaires créatifs pour lire la suite.

Un tome qui tranche par sa singularité et son originalité qui saura surprendre comme séduire.

2 réflexions sur “Magic 7 – Tome 7 – Des mages et des rois – Kid Toussaint, Jheremy Raapack et Kenny Ruiz

    • je n’aime pas quand d’un coup ils font un bon dans le temps. Mais c’était une finte, ce n’était qu’une projection du futur si chacun décide de rester seul dans son coin. J’espère que la suite sera à nouveau avec les enfants.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s