Une femme en contre-jour – Gaëlle Josse

Le nom de Vivian Maier n’évoque pas forcément quelque chose à tous le monde. C’est une femme à l’identité remplie de mystères derrière laquelle se cache une photographe étonnante. Que diriez-vous de rencontrer cette artiste méconnue de son vivant?

Gaëlle Josse a eu le déclic pour l’écriture de son roman lorsqu’elle découvre le documentaire « Finding Vivian Mayer » traduit en français « A la recherche de Vivian Maier » de John Maloof, jeune âge immobilier, qui fut nominé pour l’oscar du meilleur documentaire en 2015. Un jour, il achète à une vente de box aux enchères des boîtes avec des photographies, des bobines, des papiers espérant trouver des informations sur un quartier qu’il chérit. La déception est au rendez-vous car il ne trouve rien dans ce fatras. Toutefois, il garde le carton et parfois il revient dedans pour étudier un peu plus le contenu.

N’étant pas expert dans la photographie, il met quelques photos trouvées en ligne pour avoir des avis. A sa grande surprise, les commentaires sont tous très positifs. Il contacte des musées et des professionnels qui le dédaignent car on ne connaît rien de la personne qui les a réalisée. Ni une, ni deux, sa curiosité piquée à vif, le jeune homme va partir en quête de son histoire et des personnes qui l’on connu. Et puisque le milieu artistique le repousse, il va lui-même monter une exposition et montrer le travail de celle dont on sait juste qu’elle se nomme Vivian Maier. Le succès est au rendez-vous. L’inconnu du grand public se transforme en une personne au centre de tous les intérêts. John Maloof devient marchant d’art, en vendant des photographies, en éditant des livres et en produisant un documentaire.

Les historiens de la photographie s’intéressent au travail de Vivian Maier aussi bien à ces photographies en noir et blanc qu’en couleurs. Elle montre la société des reclus, des pauvres, des malades, des vieux… Ces images représentent le symbole d’une époque. On peut s’interroger sur les raisons de garder son travail pour elle. Il ne faut pas oublier que c’est une femme étrange et solitaire. Afin de mieux la comprendre, Gaëlle Josse nous emmène au plus proche de la femme, de sa famille, de ses amis, des gens avec qui elle a travaillée. Malgré que l’on sache qu’elle a vécu à la fois en France et en Amérique, peut d’éléments sont retrouvés. Et beaucoup de témoignages se contredisent sur le caractère de Vivian Maier.

C’est une vraie énigme qui avait une passion qui l’animait : la photographie. Jamais elle ne sortait sans son appareil et il a fallu le 21ème siècle pour découvrir son travail. Comment ne pas trouver cette histoire incroyable d’autant plus que les clichés ne peuvent nous laisser insensible. L’auteure lui redonne une identité, une histoire montrant que sa vie est pleine de mystère, de silence et de calme. La plume pleine de délicatesse et de bienveillance nous permet de nous sentir aussi bien proche de l’enquêteur qui recherche à combler le puzzle que d’une femme en quête peut-être de sens. Les pages se tournent l’air de rien avec plaisir d’apprendre un peu plus sur Vivian Maier. Faut-il connaître la femme pour mieux aimer son oeuvre?

Un livre étonnant qui vous donnera envie d’en découvrir encore plus sur Vivian Maier.

Lire l’avis d’Aumilieudeslivres : « Reste à chacun l’envie de faire ou non un pas vers Vivan Maier, et de partir à la rencontre de ses merveilleux clichés qui n’ont nullement besoin de mots pour parler à chacun de nous. »

L’avis d’Abrideabattue : « Elle (Gaëlle Josse) a choisi un titre très explicite pour son livre, Une femme en contre-jour, qui est davantage qu’une biographie. La lire, c’est se mettre sur la piste d’hypothèses et tenter d’approcher cette personnalité complexe, dont la sensibilité n’aura hélas pas été comprise de son vivant, comme tant d’autres artistes majeures telle que Camille Claudel ou Séraphine de Senlis. »

L’avis de Plaisiracultiver : « Malgré une belle écriture et un travail documenté, « Une femme en contre-jour » n’a pas su me séduire et je n’ai pas senti de plus-value par rapport au documentaire  » A la recherche de Vivian Maier » que j’avais vu à sa sortie en 2014. Néanmoins, je conseillerais cette biographie à ceux qui ne connaîtrait pas du tout la vie romanesque de la photographe. »

2 réflexions sur “Une femme en contre-jour – Gaëlle Josse

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel août 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s