Ma mémoire assassine – Young-Ha Kim

ma-memoire-assassine-602971-250-400Kim Beyoung-su, 70 ans, vit dans sa maison, légèrement isolée du reste du village. Son souci le plus important est la maladie d’Alzheimer. Ces souvenirs commencent à se mélanger et ces bons moments où ils tuaient des gens commencent à s’effacer. Comment faire face à l’oubli?

Kim Beyoung-su aurait pu être un vieillard ordinaire. Mais voilà, qu’en plus d’être vétérinaire, il a été sérial killer. Un accident qui a découlé sur une opération du cerveau l’a fait changer et a arrêté de tuer. Du moins, c’est ce qu’il croit. Un nouveau tueur en série sévit et il pense que c’est le petit ami de sa fille. Eun-hee est la petite fille qu’il a épargné après avoir tuer ces parents. Elle essaie de veiller sur lui mais ce n’est pas si facile avec la maladie d’Alzheimer. Ces souvenirs s’enfuient, se confondent et se mélangent. Et tout va empirer quand des policiers vont commencer à chercher dans son jardin et trouver un corps. Avait-il vraiment une fille? à qui sont tous ces corps?

« Je découvre un poème intéressant sur une étagère de ma bibliothèque. Il me plait tellement que je le lis et le relis, j’aimerais l’apprendre par cœur, mais au final, je réalise que c’est moi qui l’ai écrit. »

Young-Ha Kim décide parler de la maladie d’Alzheimer sous l’angle particulier d’un tueur en série. Ces meilleurs souvenirs sont ceux de ces meurtres qui sont assez peu décrit et qui vont aussi partir dans la boîte à oubli. La structure du roman est très particulière. L’auteur structure l’histoire avec des parcelles de moments que le personnage principale nous raconte. L’oubli et la confusion se fait sentir au fur et à mesure des pages, Kim Beyoung-su perd pied avec la réalité. Une organisation très intéressante et qui nous rapproche de ce personnage assez atypique. Même si j’ai été qu’à moitié conquise par l’histoire, elle a la particularité d’être originale.

Envie de découvrir un tueur par le biais de ces souvenirs qui se délitent? Ouvrez Ma mémoire assassine et perdez-vous dans les mots.

 

9 réflexions sur “Ma mémoire assassine – Young-Ha Kim

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #8 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s