L’empereur de Jade – Cirque Phénix


Unknown-4
Depuis le 16 novembre 2013, le Cirque Phénix propose L’empereur de Chine, un spectacle en plein coeur de culture chinoise. Cette nouvelle création d’Alain M. Pacherie nous présente une succession de tableau pour appeler au voyage.

Un jour, le Tigre, le Phénix et le Dragon demande une audience au Palais Céleste auprès de l’Empereur de Jade pour dénoncer la maltraitance qu’ils subissent de la part des hommes. Soucieux de maintenir la paix entre animaux et homme, il décide de choisir douze nouvelles espèces qui seraient les douze premières devant la Porte Sud de son palais. Ces derniers seraient des symboles et ne subiront plus de persécution. Ils deviendront les signes du zodiaques.

Pour illustrer ce début d’histoire, le directeur du cirque de Phénix est allé en Chine rechercher des artistes pour monter son spectacle. Il dénicha des acrobates aux nombreux talents, fit développer des vidéos pour le fond de scène et coudre de très beaux costumes. Mais cela suffit-il à faire un beau spectacle?

tableaudutigre

Il est difficile de vouloir copier le cirque du Soleil non seulement par la qualité du spectacle, des costumes, des décors mais par la magie et l’onirisme qui est ressort. Je me suis sentie très frustrée pendant le spectacle. Outre le terrible inconfort des sièges, la grande proximité des voisins et le froid, il manquait au spectacle ce que petit quelque chose qui le rend inoubliable.

Les numéros en soi sont très beaux, avec une véritable recherche de nouveauté et d’innovation. J’ai vu des choses surprenantes que je n’avais jamais vu ailleurs. Mais même si beaucoup de chutes ou de ratés, les liaisons de danse sont réalisées avec tristesse, sans aucune conviction et ressemble à du remplissage temporaire avec des gestes milles fois répétés sans incarnation des personnages. A aucun moment je suis partie en Chine, ni par les costumes, par la musique ou le dynamisme. J’étais là sur mon affreux siège orange à regarder de beaux numéros mais sans âme mais je n’étais pas ailleurs.

tableaudelachèvre

C’était fabuleux ce numéro de femme qui porte des bancs à bout de jambes sur lesquelles viennent trois jeunes filles faire de l’équilibrisme tout en haut. Ou encore les petites filles sur les vélos qui bondissent d’un vélo à l’autre ou monte les unes sur le dos des autres. Comme je le redis, il y a beaucoup de recherche dans les numéros pour les rendre rares et incomparables. Cela ne fait pas tout. J’avais l’impression que l’on avait monté un spectacle en y mettant les moyens financiers et que l’on voulait me le vendre. Je suis restée sur ce sentiment et non sur celui d’avoir voyager dans un autre univers. Tout ou presque était mécanique et froid.

Un spectacle en demi-teinte vraiment pour moi. Je ne pense pas remettre les pieds avant un bon moment dans ce cirque car j’en ressors toujours très partagée et souvent frustrée. Heureusement, Paris regorge de magnifiques de spectacles de cirques et je vais pouvoir continuer à enrichir mes rêves de magie humaine.

Cirque Phénix
Pelouse de Reuilly
75012 Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s