Lou! – Tome 1 – Sonata – Julien Neel

Quand le lycée est terminé, il faut s’interroger sur que faire après. Lou a décidé d’essayer l’université pour trouver son chemin. Est-ce fait pour elle?

4e de couverture
Julien Neel l’avait promis à la fin du Tome 8 de Lou !, il revient pour une saison 2 intitulée Lou ! Sonata. Désormais, Lou est une jeune femme confrontée à sa vie d’étudiante qui s’installe seule (enfin presque, le chat est toujours là) dans la ville de Tygre. Les joies mais aussi certaines peines de l’indépendance, les nouvelles connaissances, se perdre dans une ville qu’on ne connait pas, le retour d’une amie, Lou continue d’avancer dans sa vie et de nous questionner via ce mélange d’humour et de sensibilité dont la formule inédite en BD fût de faire grandir son héroïne en même temps que ses lecteurs. Quand Lou débutait en 2004, c’était une enfant qui vivait seule avec une maman un peu loufoque et gauche mais toujours bienveillante pour sa fille. Il s’en est passé des choses depuis sa rencontre avec Tristan, les étés avec les copains, l’arrivée d’un frère ou la crise des cristaux ! Au fil des 8 tomes de la première saison et de toutes ces rencontres, Lou s’est émancipée et affirmée. Il est maintenant temps qu’elle apprenne à se connaître en tant qu’adulte. Entre quotidien décalé et références à la pop-culture, Lou ! est une série qui fascine par sa créativité atypique qui en fait l’une des BD les plus en phase avec son époque. Si les lecteurs ont grandi depuis 15 ans, Julien Neel également, il s’y est affirmé comme un véritable auteur, capable de surprendre ses lecteurs tout en se renouvelant. Sonata c’est une référence directe à la musique. Une musique qui a toujours nourri l’univers intime de Julien Neel. Sonata c’est la promesse de mouvement dans la vie de Lou, celle d’écrire une nouvelle partition toujours ensemble et créer cette petite musique qui vous accompagnera longtemps encore après la lecture de ce premier tome de 144 pages.

Mon avis
Quand on a un.e héros.ïne qui à l’âge de ces lecteurs, il y a deux possibilités. Soit le scénariste fait en sorte que le personnage reste toujours un enfant comme Titeuf. Ou soit il grandit également comme Naruto. Julien Neel a fait le second choix puisque Lou décide d’aller à l’université. Voici l’occasion de commencer une nouvelle série en retrouvant bien entendu tout l’univers qui faisait le charme de la série précédente. Lou a quitté le lycée et est partie voyager pendant 6 mois. A son retour chez sa mère, il faut choisir son avenir. Elle décide d’aller à l’université. Comme une vraie adulte, elle prend un appartement à Tygre (pour éviter de dire Lyon) et tente la vie étudiante. Au bout d’un an, le bilan est sans appel. Ce n’est pas pour elle. On savait dès le début que cela se finirait de cette façon. Cela débute que le fait qu’elle n’arrive pas à savoir où elle a cours et à quoi elle s’est inscrite. Chose assez peu probable quand on arrive dans l’école. Même constat quand elle dépose son mémoire. Un mémoire en première année de fac? J’en doute. Et au pire un enseignant l’accompagne un minimum pour la question à réfléchir tout comme le plan. Et puis la seule image de l’enseignant repose sur quelqu’un de négligeant et d’hypersensible. Le seul aspect positif de a vie étudiante repose sur les soirées arrosées. C’est dommage de montrer un aspect si négatif pour souligner l’inutilité de l’apprentissage supérieur. En effet, son personnage n’a d’autre choix que de partir. J’ai trouvé cette approche très nébuleuse et très peu réaliste. Tout ça pour arriver à la conclusion qu’elle va plutôt profiter de son héritage avec une grange et un terrain pour en faire un lieu culturel. Pourquoi traîner pour arriver à cette conclusion? Graphiquement, Julien Neel conserve son trait et ces couleurs pops. C’est toujours aussi chaleureux et rassurant. Les références à la musique sont toujours bien là. Mais cela ne suffit pas à en faire une lecture intéressante. Je ne poursuivrais pas l’aventure.

Un tome qui se lit très bien mais qui va trop dans des facilités scénaristiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s