Silencer – Tome 4 – Shô Fumimura et Yuka Nagate

N°11 et n°8 vont chercher tous ceux qui étaient avec elles sur l’île. Et pour ça, elles sont prêtes à tout, même à remettre en cause l’équilibre politique entre la Corée, la Chine et la Russie. Vont-elles y arriver?

Shizuka et Iba sont envoyés en Chine pour une affaire d’espionne. Un lieutenant-colonel s’est suicidé sur son bateau. Une femme l’aurait incité à le faire contre des informations secrètes. Elle se serait enfuit au Pays du soleil couchant. Sauf qu’une fois sur place, notre duo se rend compte que les choses ne sont pas celles promises. Au final, on l’a troqué contre quelques informations. Derrière, il y a une ancienne connaissance de Shizuka, Tokka. Une instructrice qui l’a formé dans le camps à espion. Une femme sans coeur et prête à tout. D’ailleurs, elle n’hésitera pas à se faire exploser la main pour retirer une menotte. A cela se rajoute une grippe aviaire modifier génétiquement pour contaminer le Japon. Une fois ce petit problème résolu et de retour au Japon. Une autre mission attend n°11 et n°8 pour sauver celles et ceux qui étaient dans le camp avec eux. Elles veulent les rapatrier au pays et les rendre à leur famille. Mission impossible? Non. Mais on peut se demander pourquoi le gouvernement les aide.

Pour un dernier tome, je m’attendais à prendre une véritable claque pour une apothéose autour de Shizuka. Et il n’en a rien été ce qui est bien dommage. L’histoire débute déjà avec une autre affaire pour créer un lien avec le haut pouvoir japonais. Puis le scénariste permet de faire le lien avec des espions chinois, coréens et russes. Mais qu’en est-il vraiment du camp pour dresser des enfants pour les transformer en espion? Qui est vraiment derrière cela? Qui peut savoir de façon affirmative ce que sont devenus les enfants? et surtout qu’elle est leur identité? On ne sait pas trop. Qu’importe les deux jeunes femmes partent sur place pour récolter les données. Pourtant ces données doivent être informatisées ou il y a des gens qui ont l’info. Le lecteur est au coeur d’un détournement d’avion avec des agents secrets pourquoi tout ça pour finir sur aucune certitude. Pourquoi une telle ouverture après une telle montée de suspens surtout quand il n’y a pas de suite? Pour dire que les gens en haut de la pyramide sont malhonnêtes? On n’arrive jamais dans les plus hauts postes sans se salir les mains et avoir un complexe d’égo surdimensionné. Il y avait tellement de potentiel que clôturer ainsi est bien navrant. Finir en beauté est un exercice très difficile qui ici à échouer.

Une fin très décevante après nous avoir fait tellement de belles promesses avec des personnages forts et intrépides.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s