Anna et Pablo – Bolä

Pablo et Anna partent en road trip à travers un désert, l’heazim pour une aventure surprenante. Parfois derrière une sensation de rejet ce cache beaucoup d’amour.

Anna n’est pas si ravie que cela de partir en voiture avec son père. Il lui donne des consignes sur les directions tout en essayant de faire la conversation. Mais cela fait déjà deux ans que sa fille n’est plus au lycée. En tout cas, il faut faire un arrêt à une supérette car il n’y a plus de gâteau. Par chance, au milieu du désert on en trouve une. Elle sort pour effectuer les achats et en profite pour passer un appel. Mais quand le père va s’en rendre compte, il va changer de ton. « Allô Panni? Je vais très bien, arrêtez de toujours vous inquiéter pour moi. Je reviens bientôt. » Le crédit temps est tombé à 0, la route doit se poursuivre. Pour aller où? Direction le mausolée de Nahéna avec une pause pour dormir dans le véhicule. Le lendemain plus tard, ensemble ils admirent l’immense sculpture de Nahéna, mère des dieux. Pendant qu’ils admirent l’oeuvre, un troupeau de lama vient les perturber. Le berger Lorenzo et sa fille, Kola, s’excusent du dérangement. Néanmoins, ils ont besoin d’un coup de main, peuvent-ils les aider? Bien entendu, même si ce n’est pas de gaité de coeur pour Anna. Les rencontres changent la direction des chemins de la vie. Et très vite, ils vont se rendre compte que le hasard amène à vivre des choses incroyables.

Bolä nous raconte une très jolie histoire qui s’apprécie au fur et à mesure que les pages se tournent. Il n’est pas facile de parler à la fois de la famille, de l’amour et de la mort. D’ailleurs, on pourrait presque croire que c’est un peu antinomique. Mais quand on a le don de savoir raconter, rien n’est impossible. Et nous voilà plongé au coeur d’une famille indienne où un père suite à une opération au foie décide de partir en road trip avec Anna, son quatrième enfant. La demoiselle ne comprend pas ce soudain intérêt pour elle, 30 ans après sa naissance. Au fur et à mesure, les choses changent entre eux jusqu’à la véritable révélation. L’arrivée à l’orphelinat monastique et Izel modifient à jamais les liens de la famille. Qui pourrait choisir sa vie contre celle d’une enfant? Un jeune homme qui ne pensait jamais que l’avenir lui ferait cadeau de 5 beaux enfants. Pourquoi aimer l’agneau sacrificiel? Présenter la mort sous la forme d’une jeune fille dynamique et optimiste est très ingénieux. Ainsi on s’attache à elle autant qu’aux autres. Elle aussi possède une famille compliquée et doit faire des tâches qu’elle n’apprécie pas. Presque un humain ordinaire à l’exception qu’elle sait quand votre vie s’arrête. Même si tout est négociable même une amitié improbable. Le dessin arrondi, les couleurs chaleureuses nous plongent dans cette aventure pleine de tendresse, d’affection et de bonté.

Une adorable bande dessinée qui se lit d’une traite avec sourire, compassion et bonne humeur. Ne passez pas à côté de cette pépite.

9 réflexions sur “Anna et Pablo – Bolä

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s