Les contes des coeurs perdus – Tome 4 -Jeannot – Loïc Clément et Carole Maurel

Vieillir n’est jamais vraiment facile. Surtout après un deuil, la solitude et la nature qui lui parle. Mais derrière un nuage noir ne trouve t’on pas toujours une éclaircie?

Jeannot avait tout pour être heureux. Une femme dont il était éperdument amoureux. Et cela a donné naissance à une adorable petite fille curieuse qui est devenue une personne formidable. Seulement voilà, un accident est vite arrivé et tout un équilibre s’effondre. Depuis ce jour, l’homme est devenu renfermé avec en lui une grande colère face à l’injustice. Surtout que maintenant, il entend la nature que cela soit les fleurs, les arbres ou l’herbe. Qu’importe, il ne veut pas leur prêter attention d’autant plus quand on lui demande juste de couper quelques bouts. Et quand ils voient des signes d’amour comme les arbres dans son jardin, le vieillard se montre sans aucune pitié en les coupant sauvagement. Puis un jour, tout changea. Une petite vieille venait souvent dans le parc avec son chien comme celui de la reine d’Angleterre. Les premiers échanges n’ont pas été des plus cordiaux. Puis un lien doucement se met en place. L’amitié laisse place à l’amour, à nouveau. Jeannot est-il de taille à ouvrir à nouveau son coeur?

Comment ne pas être intrigué par la couverture? Un homme habillé en orange au regard triste s’interroge devant une nature verte luxuriante. Au-dessus, on voit le prénom « Jeannot » qui correspond à celui que pourrait porter notre grand-père. On est curieux et on veut savoir pourquoi il a ce regard si désemparé. Carole Maurel montre ainsi son talent de dessinatrice. Elle arrive tout de suite à créer un univers à la fois délicat, touchant et sensible. Cela se confirme aussitôt que nous ouvrons la première page. Elle nous tient par les émotions en nous faisant aimer ce petit papi par comme les autres. Un travail très complémentaire avec le scénario de Loïc Clément qui montre son savoir faire de conteur. Parler du deuil de son enfant reste assez rare dans le 9ème art. Il en parle avec beaucoup de respect et de tendresse ce qui n’est pas donné à tout le monde. Une bonté qui donne ce petit plus à toute la lecture. On suit l’avancement d’un homme face à la colère et l’injustice. Il communique avec la nature, un don rare qui donne un aspect onirique à l’ensemble. L’espoir est possible car à un moment la vie continue avec son lot de surprise positive et d’amour. On sait que l’Amour peut frapper n’importe quand, il faut l’accepter et avancer. Un très jolie message pour réconforter ceux qui ont subi une perte affective forte.

Une adorable bande dessinée à lire et à partager.

2 réflexions sur “Les contes des coeurs perdus – Tome 4 -Jeannot – Loïc Clément et Carole Maurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s