Zarla – Tome 2 – Le dragon blanc – Guilhem, Jean-Louis Janssens et Angélique Césano

Quand elle sera grande, elle sera aussi vaillante que sa maman. D’ailleurs, Zarla part en quête pour s’exercer. Heureusement qu’Hydromel veille sur elle sinon sa destinée serait de plus courte durée.

Ses premiers combats contre les brigands lui ont donné de la force et du courage. Alors, c’est pleine d’assurance qu’elle y retourne pour libérer la foret. Le grand-père laisse l’enfant partir sans scrupule. Il sait que grâce à Hydromel, elle ne risque rien. Ce gentil toutou, se transforme en un géant combattant, rouge, imbattable. Zarla ne s’aperçoit jamais de rien. Elle gagne ainsi tous ces combats ce qui fait monter son estime d’elle-même. Un jour qu’elle rentre plus tôt, elle va écouter discrètement une discussion entre son grand-père et sa nourrice. Qu’elle n’est pas son étonnement d’entendre que son père n’est pas vraiment mort. Furieuse, elle leur crache sa colère. Pour la peine, elle va aller le chercher son brave papounet. Aussitôt dit, aussitôt fait, elle part avec Hydromel. Elle retrouvera son père coûte que coûte. Les adversaires vont être de plus en plus coriace surtout qu’une Azra veille à ce que ni le grand-père, ni la nounou ne se mettent sur son chemin. L’improbable finit toujours par se faire.

Qui a dit que l’on ne pouvait pas être une enfant et avoir du courage? Surtout quand on doit 5 ou 6 ans tout au plus? Zarla veut le croire. Elle a l’innocence de son côté de ne pas se rendre compte de la cruauté du monde. La méchanceté, la torture, l’injustice n’ont aucun sens pour elle. Même si elle porte une épée et veut affronter des brigands. Seulement voilà qu’elle doit aller plus loin pour retrouver son papa qui n’est pas mort. Même si elle arrive à se mettre dans des situations improbables, elle en ressort indemne. Surtout que cette fois-ci, le super chien Hydromel n’était pas toujours à ces côtés. Une belle mise en bouche du fantastique pour les jeunes lecteurs. Les situations cocasses et drôles ne manquent pas. Avec en bonus, des clins d’oeil à la culture celtique soit avec des noms ou des références culturelles. En plus, on ne se moque pas du lecteur dans la facilité de l’histoire. Sa mère est-elle morte ou non? A t’elle changer de camp? Défend-elle les dragons maintenant? Tous ces mystères donnent envie d’en savoir plus sur ce qui va lui arriver.

Les vilains ont intérêts à bien se tenir.  Zarla et Hydromel vont régler leur compte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s