Chef de guerre – Louis Saillans

Savoir ce que l’on veut faire de sa vie, n’est pas chose aisée. Souvent, pour trouver un chemin, on essaie, on rencontre, on discute, on se trompe… Et parfois, on a le déclic et on se lance.

Louis Saillans a toujours travaillé. Un jour, il monte dans un avion et tombe sous le charme. Alors, il fait le nécessaire et devient pilote dans l’armée. Mais il sent que ce n’est pas là qu’il s’épanouira. Dans des missions, il rencontre des hommes à part. De ces soldats émanent une volonté, une force, un courage… C’est décidé, il ne veut pas rester un gars assis sur un siège, il veut être comme eux. Tel un enfant, les yeux brillants, il entame un parcours pour réussir celui du combattant. Heureusement qu’une préparation intense a été réalisée. Sur place, le parcours pour devenir béret vert est sans pitié. Qu’importe si l’homme est grand, musclé, dynamique… tout repose sur la force psychique. Jusqu’où sont-ils prêts à accepter la souffrance, l’humiliation, la torture??? Seuls les plus forts restent à la fin. Louis Saillans a été jusqu’au bout car c’était sa destinée. Pas le temps de souffler. Une fois le chapeau sur la tête, direction les missions et les exercices. Il monte en grade et s’occupe de son équipe. Sur place, il faut toujours être aux aguets, l’adrénaline à son maximum, pour lutter contre les djihadistes. Après quelques années, il décide de tourner une nouvelle page grâce à ce livre.

Trouver des témoignages de combattant français qui vont lutter contre les terroristes en Afrique restent assez rares. Ces missions sont secrètes et donc les citoyens ne sont pas informés. Surtout que l’on rajoute des enjeux géopolitiques par dessus. Mais ici, nous ne sommes pas dans un essai pour comprendre l’ensemble d’un circuit décisionnel gouvernemental jusqu’à ces résultats ou non concrets. Absolument pas. Nous sommes dans un parcours d’un homme qui s’est donné les moyens de réussir et dans l’excellence avec un objectif qu’il s’est fixé. On pourrait presque dire que son métier de soldat est presque secondaire. Louis Saillans est déjà un pseudonyme pour préserver son identité tout comme les personnes citées dans le livre. Les détails restent peu nombreux toujours pour des questions de confidentialité également. On découvre un individu passionné, consciencieux, investi, dans le respect des autres même quand ils ont d’autres convictions. Il donne une leçon de vie en incitant à se s’investir  à fond dans ce que l’on veut faire. Il insuffle du courage, de la bravoure et surtout et avant tout la notion de solidarité. Même si maintenant le chef de guerre, c’était avant, cela ne veut pas dire qu’il ne pourra pas faire changer les choses ici et maintenant.

Une histoire qui va inciter des gens à croire en leur rêve et à donner le meilleur d’eux-même.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s