My girlfriend is a fiction – Tome 2 – Shizumu Watanabe

Haramura est dans de beaux draps. Sa femme idéale est devenue réelle et il doit gérer une demoiselle explosive. Va t’il y arriver surtout avec Fûko à ces côtés?

Quel jeune homme ne rêverait-il pas d’avoir à ces côtés une demoiselle issue de ces fantasmes? Haramura a pendant 10 ans dessiné une jeune fille sous toutes les coutures avec des précisions sur son caractère. Alors quand la magie lui a donné vie, il n’est pas très heureux. Il voulait passer à autre chose de plus réel. Le souci est que maintenant il faut gérer Michiru. Elle est comme il l’a imaginé sauf que la réalité est tout autre. Sa jalousie dépasse l’entendement et va jusqu’à mettre en danger la vie des autres. Surtout qu’il a été honnête avec elle, il en aime une autre. Quoi? C’est qui. Elle va le payer. Il faut l’identifier. Par chance, elle ne pense pas à Fûko alors que c’est bien elle qui fait battre le coeur d’Haramura. Les choses vont empirer quand une pièce de théâtre se monte où le coeur d’un jeune garçon bat pour deux très jolies filles. En plus, il va y avoir des baisers. Est-ce que tout va pouvoir bien se passer sans blessé?

Shizumu Watanabe ne manque pas d’humour. Il arrive à garder ce ton léger autour d’une histoire d’amour et de la fiction. Il montre que passer du fantasme à la réalité n’est pas de tout repos. Surtout quand la demoiselle lance des éclairs par les yeux. On pourrait croire que c’est romantique la jalousie. Mais à vivre, ce n’est pas agréable du tout. Faites attention messieurs à ce que vous voulez. La réalité n’est pas non plus dans les films pornos que vous aimez tant regarder. Le monde est tout autre. La personnalité peut avoir aussi une importante même avec un bonnet F. Le mangaka montre qu’il prend plaisir à dessiner des femmes nues avec cette fameuse scène aux bains publics. Les filles toutes très minces, aux corps irréels et adorent se tripoter les seins. Normal que les adolescentes de 13/14 ans fassent du bonnet C/D/E et se touchent les seins? N’est pas encore une vision un peu pervers? Certains ont beaucoup de fantasmes en réserve, espérons que cela ne leur fera pas trop de crevasse aux mains. L’histoire se lit assez bien et donne envie de poursuivre l’aventure. Que va t’il arriver à Haramura? Comment Michiru est devenue réelle?

Un manga qui ravira les yeux des jeunes garçons et fera sourire les demoiselles. Peut-on espérer un happy end sans mort?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s