Polly et les pirates – Tome 6 – Le retour de la reine – Ted Naifeh

N’est pas pirate qui veut et encore moins reine des pirates. Quand un bateau de la marine veut vous coincer, il faut trouver l’entourloupe pour le tromper. Polly saurait-elle se montrer à la hauteur ?

Maintenant que le trésor a été retrouvé, Polly doit retourner à sa vie d’avant. Pour ça, il va falloir échapper à la marine nationale qui veut les capturer. Rien de plus simple pour notre capitaine pirate car elle a de la suite dans les idées. Ce n’est pas parce qu’ils ont un bateau beaucoup plus grand et imposant avec de nombreux canons que s’est foutu pour autant. Si la tactique de diversion n’a pas fonctionnée celle de l’attaque frontale va tout changer. Avec des armes à feu et un baril de poudre, tout peut changer. La déterminée demoiselle va être suivi par tout l’équipage qui va rester béa d’admiration devant son adresse. Car avec quelques cordes coupées qui tenaient les voiles et un baril prêt à exploser au bon endroit, la liberté est gagnée. Tous peuvent retourner tranquillement à leur point de départ. Polly doit retourner dans son pensionnat après 2 jours d’absence. Par chance son père vient la récupérer ce qui lui permet d’éviter de justifier son escapade. Une belle occasion s’offre pour à notre pré-adolescente pour avoir des réponses sur sa mère, pas si bourgeoise coincée.

Au titre de ce tome final, on pouvait s’attendre à voir le retour de la reine des pirates. On sait juste qu’elle avait disparu alors elle pouvait être aussi bien morte que cachée dans un pays exotique. Ted Naifeh ne donne aucune indication là-dessus même si on va rester sur l’hypothèse de décéder. Polly qui a toujours été une petite fille disciplinée et soumise est devenue une meneuse sachant aussi bien manier l’épée que conduire un bateau. Nous sommes dans une fiction, pourquoi pas trouver normal qu’une reine pirate a transmis sans savoir faire à son enfant. Il faut accepter cette idée sinon cette dernière aventure va vous sembler un peu tirer par les cheveux. D’autant plus que cela se termine avec son père qui débarque en montgolfière qu’il peut arrêter et redémarrer comme il veut et où il veut. Pas de fin étonnante et tonitruante avec pleins d’informations, de rebondissements, de surprises. Ce tome reste dans l’esprit des précédents sans pour autant répondre aux questions ouvertes évoquées. On a l’impression qu’une suite est prévue car tous les ingrédients sont là pour ça. Pourtant cela n’a pas été du moins en France. Dommage car on reste sur sa faim même avec le texte explicatif en fin d’ouvrage. Pour compenser la déception faut-il relire la série Courtney Crumrin ?

Un dernier tome où la déception est au rendez-vous. Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s