« OGM, mensonges et vérités » – Arte

Les OGM font peurs. Pourquoi? Par ce que nous ne savons pas si cela peut-être dangereux ou non. Pour en savoir plus, regardons le reportage « OGM, mensonges et vérités ».

Le reportage sur Arte produit par Frédéric Castaignède n’est plus tout à fait d’actualité puisqu’il date de 2015. Toutefois, ces informations donnent des éléments de réflexions, de recherches… En 6 ans, il a pu avoir beaucoup d’évolution dans les pratiques même si je doute qu’elle soit plus éthique. Depuis plus de 20 ans, les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)prennent de plus en plus de place dans la culture et dans le monde entier. Même si 11% des surfaces cultivées semblent assez peu, il faut prendre en compte que ces OGM ne concerne pas encore tous les types de cultures et ce n’est pas partout dans le monde, pour l’instant. On les trouve majoritairement en Amérique du Nord et Sud, en Inde et en Chine. En Argentine, presque 100% des plantations sont des OGM et aux Etats-Unis 90% des assolements se composent de soja, de maïs et de coton. Ces pratiques permettent déjà de pouvoir faire des constats qui ne sont pas très positifs contrairement au géant Monsanto. Depuis, l’entreprise a été avalé par Bayer tout comme le suisse Syngenta par le chinois ChemChina. Mais c’est une autre histoire.

L’enquête donne la parole aux deux parties les pro et les anti OGM, même si les anti restent plus nombreux. Témoigne aussi bien les scientifiques qui sont financés ou non par les lobbys, les agriculteurs, des ONG et des industriels. On ne peut être insensible face à la détresse de ces agriculteurs qu’ils soient américains ou africains. Les produits coûtent de plus en plus cher et la production devient moins rentable. Il faut acheter des produits phytosanitaires déjà commercialisé déjà dans les années 50 en plus des graines protégées. Le coton produit plus en quantité cependant avec un poids réduit et une qualité moindre. La rémunération se fait à la tonne déposée. En effet, peut-être ne respectent-ils pas le dosage de traitement adapté. Ne faut-il pas l’argent nécessaire pour l’acheter? Ce qui peut surprendre est l’implication d’ONG américaines qui proposent leur aide à des petits agriculteurs pour acheter et cultiver des OGM. Des actions très discutables sous couvert d’aide aux plus démunis.

L’OGM est-il la seule solution à la surpopulation? Manger des OGM dans lesquels il y a du Roundup, est-ce vraiment l’unique alternative? Ainsi si la plante est protégée du Roundup, vous pouvez en mettre partout et seul le reste meure. Est-ce cela signifie que cela tue aussi toute la biodiversité aux alentours? Quand l’épandage massif contamine les habitants aux alentours qui développent des cancers et tumeurs, est-ce vraiment un hasard? Car même si la promesse de faire des plantes qui résistent aux insectes, est en partie vraie. Elle n’empêche pas la mutation des agresseurs et des maladies. Une belle opportunités pour ces industriels de vendre d’autres produits. Puis après proposer de nouvelles semences plus résistantes et efficaces pour gagner encore plus d’argent. Le circuit est sans fin.

Sans omettre le AGM, les Animaux Génétiquement Modifier. Manger des animaux oui mais plus gros, plus rentable. Ainsi on modifie les saumons pour en faire des plus gros, plus vite. Toutefois, pour l’instant on suspecte un risque de cancer pour les consommateurs. Alors qu’une technique en zootechnie a permis la même chose sans risque. L’information qui surprend beaucoup est celle d’une vache unique au monde est née en 2011 pour produire du lait qui aurait les mêmes propriétés que le lait maternel. Qu’en est-il de nos jours? Je vous invite à regarder une vidéo sur le site du blob.

Difficile à la fin du visionnage de croire en la réussite bienveillante des OGM. Aurons-nous le choix à l’avenir? A nous peut-être de faire la différence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s