Koma – Tome 2 – Le grand trou – Wazem et Peeters

Koma a t’elle vraiment disparu? Son père en tout cas en est certain et va demander de l’aide à la police. A t’il fait le bon choix?

A son réveil, le père est surpris. Il ne voit pas sa fille adorée. Est-ce que cela veut dire qu’elle est partie travaillée sans lui? Cela ne le surprendrait pas. Toutefois sur place, il voit ces concurrent qui lui volent son contrat. Ils n’ont aucun scrupule. Mais ils vont aider à chercher l’enfant. Le petit garçon va dans un boyau et lui aussi va tomber. Impossible de remonter, il n’a pas d’autre choix que d’explorer le lien assez étrange. Addidas, elle tient compagnie à son nouvel étrange ami. D’ailleurs, il commence à lui parler et lui raconte une drôle d’histoire. Car il lui aussi porte le même nom qu’elle. Ce n’est pas la chose la plus étrange. Il gère une machine qui est un humain. Ce monde industriel a atteint des profondeurs et d’étranges mystères. Qu’est-ce que cela veut dire? Sur terre, les pères de deux enfants veulent mobiliser la police pour les aider à les retrouver. Les représentants de la justice vont les arrêter et les envoyer dans des camps de travail. Ce n’est pas bien d’être des travailleurs illégaux. Il doit bien y avoir une façon de s’enfuir. A deux cerveaux, une solution va bien apparaître. Non?

Une nouvelle fois, la couverture se montre assez sombre et pas très séduisante. En la voyant à la médiathèque dans un bac est-ce que vous l’emprunteriez? Beaucoup répondront par la négative. Pourtant, cela serait bien dommage de passer à côté d’une série qui s’annonce aussi bien mystérieuse que brillante. Wazem et Peeters proposent un univers qui mélange réalité et fiction dans une aventure palpitante. On rencontre des êtres étranges, solitaires qui vivent au coeur des villes et qui gèrent les vies humaines. Chaque personne est liée à une machine qui est entretenu par ces entités méconnus et silencieuses. Quand la machine se casse, l’humain meure et l’entité s’isole du groupe. Est-ce que cela a toujours été le cas? Où se trouve la petite Addidas? Pourquoi sa machine dysfonctionne? Est-ce qu’elle est l’élément qui pourrait tout changer? Ces grandes cheminées, les camps font penser au développement de l’ère industrielle et des camps de concentration où l’on met tout rebelle. Existe t’il une vraie justice égale pour tous? Pour l’instant, tout nous semble nous indiquer que non. Mais la douceur et l’innocence de l’enfant contrecarrent les teintes sombres. On se sent emporté dans le récit et nous donne envie de poursuivre la série.

Et si on voyait autrement la vie, l’amour et l’amitié? Addidas va vous montrer le chemin à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s