Yelle au ARTE Concert Festival

Que diriez-vous de profiter de l’isolement social et culturel pour profiter d’un concert électro ? Yelle saura vous surprendre tout comme leur dernier album. Prêt à tenter l’aventure ?

Pour moi, Yelle c’était de la variété française pop assez drôle, décalé et dynamique avec la chanson « A cause des garçons ». Qu’elle n’a pas été ma surprise dès les premières notes d’entendre de l’électro ? Sans oublie de la voir habillé d’un imperméable avec un tissu avec des sequins qui recouvre son visage. Etrange. C’est une mise en bouche pour ce qui va arriver par la suite. Pour vous en donner une idée, voici un petit extrait : https://www.arte.tv/fr/videos/101294-000-A/yelle-au-arte-concert-festival/

Ce nouveau disque « L’ère du verseau » montre que Yelle est un groupe que l’on ne peut enfermer dans une case. Ils sont libres, créatifs et intemporel. Qui les aime les suive, les découvre ou les conspue. Qu’importe car c’est une expérience sonore que l’on n’oublie pas. On ne peut qu’imaginer ce que cela pouvait donner en concert live dans le monde d’avant. Facilement, on se laisse porter par la rythmique. La chanteuse Julie Budet se libérer aussi des carcans et chante ce qu’elle a envie : “À l’abri je sors, je m’ignorais/Je me laisse aller dans les méandres de mon cerveau, je regarde nager les envies, les douleurs, le chaos.” Et elle reste toujours fidèle au trio qu’elle forme avec son compagnon, le DJ Grand Marnier et le producteur Tepr.

Lors d’une interview à France Culture elle explique comment se créer les morceaux : « La composition de nos morceaux est très aléatoire, il n’y a pas vraiment de recette, cela peut vraiment partir d’une phrase, ou bien juste commencer avec une rythmique, et puis une mélodie va se construire dessus. Il y a vraiment plein de manières de commencer une chanson, et pour nous, il n’y a pas de routine dans la façon d’écrire. Parfois, dans la construction, cela va très vite, et parfois il faut 3-4 ans pour qu’une chanson arrive à maturité, c’est assez inexplicable. En tout cas, en grandissant et en vieillissant, on accepte plus de laisser les choses venir, et maintenant, on se fait beaucoup plus confiance, et on est prêt à attendre et à laisser aussi le silence s’installer. »

Aucun doute qu’une nouvelle fois, cet opus saura séduire à l’international aussi bien pour réfléchir que danser.

Le concert : https://www.arte.tv/fr/videos/100282-007-A/yelle-au-arte-concert-festival/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s