Monster Allergy – Tome 19 – La grande évasion – Centomo, Di Gregorio et Nardo

Changer un peu d’air, rien de tel pour recharger les batteries. Mais les monstres ont toujours de la ressource pour faire des bêtises. Notre duo de choc saura t’il se montrer encore une fois à la hauteur?

Zick, Elena et Timothy profitent de l’absence des parents pour aller rentre visite à leur ami, gardien de phare. Les monstres qu’ils gardent possèdent une imagination sans faille. Chaque jour, ils tentent de s’enfuir par tous les moyens possible. Avec Lardine, ils se détendent et rigolent bien devant les photos des tentatives d’évasion des monstres. D’ailleurs, l’heure de la fuite arrive. Quelle n’est pas leur surprise de voir une montgolfière avec les tissus restants et des filets s’envoler. Et en plus, elle se dirige vers Foggy Island, un lieu très mystérieux avec des fantômes et des monstres. Qu’importe notre trio va s’y rendre pour capturer les fuyards. Sur place, c’est tout autre chose qui se passe. Derrière le brouillard se cache des choses bien mystérieuses. Même en voulant mettre la meilleure volonté du monde, difficile de paraître inaperçu dans un monde de monstres. Une bande de monstres artistes se planquent de la vue de tous. Ils veulent être reconnus auprès d’un autre public, peut-être plus réceptif. Pour cela il faut partir et monter sur le bateau. Rien ne se passe comme prévu. Un monstre d’un autre pointe le bout de son nez et tout part en vrille. Heureusement qu’Elena et Zick trouvent le moyen de changer la donne. Maintenant tout peut redevenir comme avant.

Après le combat contre les très méchants, l’ennemi interne à la bande qu’est-ce que les scénaristes pouvaient trouver pour l’avant dernier album? Un combat sur 2 tomes pour finir en beauté? Rien de cela. Une aventure en un seul tome dans lequel une nouvelle fois, on n’a pas le temps de s’ennuyer. D’ailleurs, je trouve que l’équilibre entre calme et action, est bien trouvé ici. On sourit devant l’improbable des situations et des disputes entre Elena et Zick. Des monstres bêtes et méchants d’un côté et de l’autre des monstres gentils et attachants qu’on apprécie toujours retrouver. On se laisse se surprendre et prendre plaisir à tourner les pages. La déception arrive car bientôt c’est la fin et qu’il va falloir commencer une autre série. Que va t’il par se passer pour partir heureux de cette rencontre éphémère?

Un tome drôle et divertissant qui clôture une série en beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s