Monster Allergy – Tome 11 – Le souffle du Mugalak – Centomo, Enna et Campinoti

Zick est heureux d’avoir retrouvé son père. Toutefois, il ne pensait pas avoir un papa de poche. Il existe une solution pour lui faire retrouver sa taille et il va la trouver.

Ce n’est pas tous les jours faciles quand on est un dompteur de monstres. Et c’est encore plus difficile quand on n’a pas une famille totalement ordinaire. D’un côté, son père est assez grand pour vivre dans un tiroir et de l’autre sa tante Ermelia est une cruelle anguane. Il existe un remède afin que le père de Zick retrouve sa taille normale. Il faut qu’il respire du souffle de Mugalak sauf que sa cruelle tante lui a pris. Il doit impérativement en retrouver pour avoir une vie de famille presque normale. Ermelia n’est pas du tout de cet avis surtout qu’elle veut voler au jeune garçon son pouvoir. Zick est malin car il arrive à soutirer des informations à un monstre pour trouver le dragon et se débarrasser temporairement des anguanes. Pour la sécurité d’Elena, il l’a mise de côté. Avec beaucoup de chance et de courage, il arrive à récupérer le souffle du dragon et à l’emprisonner. Grâce à cela, il peut se blottir contre son père. Mais cette prise de risque va lui couter cher car ces sorcières sont très rancunières.

Même si les tomes restent assez courts pour ménager le jeune lecteur et gagner plus d’argent, c’est toujours un plaisir de se plonger dans une aventure. A peine on se plonge dans la première page qu’on les tourne pour arriver à la fin. Les intrigues pourraient être plus complexes mais il faut éviter que le jeune de 9/11 ans se perdent et se fassent des nœuds à la tête. Nous avons un dompteur de monstres qui est ami avec une jeune fille qui le croit même si elle ne peut pas voir les monstres en question. Son aide est toujours précieuse. Seul on ne peut rien faire. C’est toujours grâce aux autres que l’on avance, que l’on se construit. Zick peut compter sur Elena, les fantômes de ces grands parents, du gardien chat, des monstres surveillés et aussi de son père. D’ailleurs, maintenant que ce dernier est redevenu un humain, taille normal, il va y avoir deux dompteurs. Par conséquent, cela va changer la donne face à ce nouveau méchant qui rode. Aucun doute que la suite promet de très nombreux rebondissements en suivant la trame des gentils contre les méchants. Un schéma ultra-classique et très efficace surtout dans le neuvième art jeunesse. On ne change pas une formule gagnante. Toutefois, la série n’est plus récente et devient difficile à trouver maintenant. Elle a su s’inscrire dans la continuité d’un genre qui a toujours la faveur des pré-adolescents. Pour ma part, je vais poursuivre tout de même les aventures jusqu’à ce que je ne puisse plus trouver les albums.

Un tome où l’on n’a pas le temps de s’ennuyer et qui annonce bien des luttes contre le mal. Laquelle des deux forces va finir vainqueur ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s