Les beaux étés – Tome 5 – La fugue – Zidrou et Jordi Lafebre

Retour dans le passé en 1979 pour retrouver notre gentille petite famille. Ce Noël ne sera pas ordinaire une nouvelle fois. Que va t’il se passer?

Après un séjour en 1980 dans le tome 4, nous voilà en 1979 pour une nouvelle aventure en compagnie de la famille Faldérault. Madeleine fait de son mieux pour supporter son infecte patronne dans le magasin de chaussures. Chaque jour est une lutte pour garder sa patience. Son mari, Pierre, se donne corps et âme dans son métier de dessinateur de bd. Il a fait une bd en passant la vitesse supérieure et pour l’instant il n’a pas été payé. Garin avec qui il a travaillé pendant plusieurs années est à l’hôpital. La fin est peut-être proche et il veut une relève. Il veut qu’il reprenne la série Zagor, la série à 7 millions d’exemplaires. Tout devient oppressant. Doivent-ils  tout accepter pour le bonheur de leur fratrie?  Pourquoi ne pas changer les choses? Un choix difficile quand on a une grande fratrie à charge. Pour bien réfléchir à un avenir épanouissant, ils décident d’essayer et de voir de quoi demain sera fait. Pourquoi pas alors partir à Noël dans le sud? Tout le monde est content ou presque. Louis a économisé de l’argent pour aller au concert de Pink Floyd à Londres et pour cela il est prêt à tout. Même fuguer alors qu’ils sont très loin de la maison. Mademoiselle Estérel tient le coup. Elle leur réserve encore de beaux souvenirs. Par chance, tous le monde se retrouve et commence un nouveau départ.

On retrouve toujours avec plaisir les Faldérault. Cette grande famille qui ne s’ennuie jamais. Qu’importe si le travail rapporte peu et n’est pas épanouissant, ils trouveront une solution. Ils sont heureux entourés de leurs enfants alors pourquoi ne pas l’être tout le temps? Un esprit de rébellion et d’espoir règne à chaque fois sans oublier l’humour et l’espièglerie. Comment ne pas être attendri face à une telle fratrie? On ne peut pas. On se plonge dans chaque tome avec le sourire et un simple plaisir de retrouver des personnages. Même si j’ai trouvé l’histoire plus légère, les pages se sont tournées assez rapidement et avec plaisir. Côté graphisme par contre, c’est toujours 100% satisfaite. Jordi Lafebre apporte inlassablement un brin de douceur et de nostalgie en conservant le format classique. Avec Zidrou, ils forment un duo de choc qui savent toujours emporter leurs lecteurs. Espérons que leur esprit merveilleux perdure et ne connaissent pas d’essoufflement.

La famille ce n’est jamais facile mais l’amour peut tout.

 

Lire l’avis d’A propos de livres : « Une lecture légère, divertissante, familiale sans oublier l’esprit de Noël, qui nous permet de remonter le temps en compagnie des Pink Floyd. J’adore cette série ! »

L’avis Deslivresdeslivres : « Vous l’aurez compris, je suis un brin déçue par ce 5è tome mais je serai ravie de retrouver Les beaux étés l’année prochaine car retrouver les Faldérault, c’est un peu retrouver sa famille, une atmosphère chaleureuse, jubilatoire et délicieusement barrée matinée d’une bonne dose de nostalgique, que j’adore. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s