La vie mystérieuse, insolente et héroïque du Dr James Barry (né Margaret Buklet) – Isabelle Bauthian et Agnes Maupre

Simone nous l’avait dit « On ne nait pas femme on le devient ». Mais pour être médecin au 19ème siècle, il faut devenir homme. C’est ainsi que James Miranda Barry marqua son époque.

Ce petit irlandais, comme certains le surnomment, surprend par sa pratique de la médecine. Il écrit sa légende grâce aux patients qu’il soigne, l’un après l’autre. Ce n’est pas au goût de tout le monde. Mais cet homme investit cache un secret des plus importants : c’est une femme. Ce qui explique que certains lui trouvent un physique assez délicat. « Questionnez-vous mon honneur ou ma virilité lieutenant ? Je me ferais un plaisir de vous démontrer les deux ». Un protecteur et un intellectuel ont permis de réveiller en elle une vocation. Être femme et médecin sont deux choses impossibles à une époque où l’on considère les femmes comme des pions juste bonne à créer des alliances. Alors elle prend les habits d’un homme devient James Barry pour faire court. Elle part à la réunion et prend part à la pacification de l’île. L’idée que l’homme blanc est supérieur aux autres est prégnante. Tuer sans vergogne ces peuples autochtones est chose normal mais que des colons soient tués, voilà chose horrible. « Je suis un homme de science, lieutenant. Je réserve ma foi à dieu. Les individus je les juge à leurs actes ». Une prise de position qui n’est pas au goût de tous. Qu’importe, il ne va pas changer pour plaire et fera toujours tout pour défendre son honneur. Il exige une seule chose et en fait une demande express à son assistant. Une fois qu’il sera mort, qu’on l’enterre sans toucher à son corps.

Il n’est pas encore si lointain le temps où les femmes ont acquis le droit de faire toutes les études et métiers de leur choix. Alors quand au 19ème siècle, vous êtes du sexe faible et que vous vous verriez bien médecin, ça coince. Les dames n’ont pas assez de cerveau pour faire un tel métier. Grâce à une structure progressiste, Margaret Ann Bulkley est devenu James Miranda Barry  (1789 – 1895) et intègre une école de médecine. Le fait marquant repose sur la qualité du médecin qu’elle est devenue entre l’Inde et l’Afrique du Sud, la Jamaïque et le Canada. Sa vision du monde et de la santé est novatrice, à l’encontre de l’air du temps, très rigide. D’ailleurs sa franchise face à la mauvaise foi, aux mauvais traitements, à la cruauté humaine lui attirons des ennemis qui lui nuiront toute sa vie. Comment ne pas être inspiré par une telle histoire ? Agnès Maupré et Isabelle Bauthian se sont emparées de ce récit pour le faire connaître au plus grand nombre. Aucun doute que cela va titiller la curiosité de beaucoup tellement le récit est improbable. Véridique ? Le mystère restera total. On ne tiendra pas rigueur au liberté dans le passé de ce bon docteur. Elle n’a pas laissé de mémoire à sa mort. Mais grâce aux archives de l’armée, on connaît ces déboires, ces actions et ces déplacements géographique. Le reste est pour donner du dynamisme, des rebondissements. On se laisse facilement prendre au jeu pour nous inciter à en savoir plus.

 Quand on veut faire quelque chose qui nous tient à coeur et que ce n’est pas possible. Que seriez-vous prêt à faire? Margaret a choisi, devenir James.

2 réflexions sur “La vie mystérieuse, insolente et héroïque du Dr James Barry (né Margaret Buklet) – Isabelle Bauthian et Agnes Maupre

    • sa supposé vie à ce médecin est très intéressante. Même aujourd’hui on ne sait pas vraiment si c’est vrai. Mais l’esprit réduit de certains hommes à l’époque est vraie, et d’ailleurs, c’est toujours le cas maintenant. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s