Nomen Omen – Tome 1 – Total eclipse of the heart – Marco Bucci et Jacopo Camigni

Becky n’est pas une jeune fille ordinaire. Le fait de ne pas voir les couleurs et avoir deux mamans est déjà quelque chose. Mais sa singularité est ailleurs, dans un grand pouvoir.

Becky de son vrai nom, Rebecca Kumar est une jeune fille assez particulière. Son monde est en noir et blanc (achromatopsie) ce qui ne l’a dérange pas trop même si elle sait que le monde est plus beau en couleurs. Le 21 décembre elle fête son anniversaire avec ces amis et famille. Elle n’apprécie pas trop mais comment refuser une telle manifestation d’amour? Même si elle sourit, elle sait au fond d’elle qu’elle n’est pas comme les autres. Elle ne peut pas vraiment l’expliquer. Un jour tout va bousculer et des choses vont apparaître. Des êtres d’un autre monde vont venir dans son univers et elle va être embarqué dans quelque chose de tellement grand. On lui a volé son coeur qui a pu faire ça? Des forces d’autres mondes lui en veulent pour ce qu’elle représente. Pourra t’elle s’en sortir indemne?

La couverture a quelque chose de très intrigante. On voit cette belle jeune femme qui a sur elle au moins 8 mains qui l’a touche et ce vide au niveau du coeur. Déjà on voudrait savoir ce qui peut se passer surtout qu’elle a une attitude sereine. Quand on regarde plus attentivement, on observe une multitudes de couleurs dans ces cheveux blond/blanc. Et sur le fond verre, des morceaux d’une moto entoure la demoiselle. Tous sont des éléments du récit qui mélangent notre réalité et un monde fantastique. Quand on ouvre le comics, on est immergé tout de suite dans le merveilleux. Les graphiques sont précis et magnifiques avec un jeu de couleurs sublime qui contribue grandement au plaisir de lecture. Une fois les premières pages tournées, on n’a pas le choix de continuer encore et encore. On veut savoir jusqu’où on peut être emmené. Il faut tirer les leçons de son passé pour avancer. Mais comment faire lorsqu’on ignore la vérité? Qu’est-ce que l’on est prêt à faire pour avoir des réponses? Il faut passer derrière le miroir et prendre des risques. La frontière entre le monde terrestre et l’ailleurs devient plus flou. Toutefois, on ne se perd jamais et on en redemande. Vivement la suite.

Un voyage onirique qui saura séduire tout ceux qui laisse ouverte leur imagination à la surprise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s