Psycho-pass – Inspecteur Shinya Kôgami – Tome 1 – Natsuo Sei et Midori Goto

Direction le futur où une méthode a été trouvée pour identifier les ceux qui pourraient devenir des criminels. Si vous avez la mauvaise teinte vous allez recevoir la visite d’Exécuteurs. Pas sur, que vous en sortirez vivant.

Au 22ème siècle, chaque personne est muni d’un « Psycho-Pass ». Sa particularité? Il mesure votre coefficient de criminalité et si votre coefficient est trop élevé par conséquent trop coloré, cela va chauffer pour vous. Les Exécuteurs vont venir à vous et rien ne garantie que vous resterez vivant. La brigade criminelle de la sécurité publique est sur une nouvelle affaire et il faut qu’il trouve un coupable. Un organe vivant a été enlevé et remplacé par un organe artificiel. Là n’est pas le problème. Il y a un code inscrit sur l’organe et ça c’est suspect. Qui peut faire ça? et surtout pourquoi? Les agents de terrain se rendent dans l’hôpital où l’homme est mort. Quelque chose est louche car ils n’ont pas accès à toutes les données. Ils n’ont pas l’accréditation suffisante. Le jeune infirmier est très mal à l’aise, est-ce un signe de culpabilité? Leur enquête les emmène vers l’entreprise des pompes funèbres. Un homme a tout du coupable. A leur grande surprise, il leur demande leur aide en montrant les blessures sur son torse. Ils chercheront des réponses après l’avoir fait exploser en mille morceaux. Etonnement, on ne lui trouve pas de reins. Impossible. C’est illégal comme le trafic d’organe. Le jeune infirmier doit en savoir plus qu’il n’a voulu leur faire croire. Il faut de nouveau l’interroger lui aussi prend fuite. Quand il le capture l’histoire qu’il raconte les surprend. Est-ce possible? L’affaire implique t’elle les piliers de la société?

En général, au premier tome, le scénariste prend le temps d’installer l’histoire, les personnages, le contexte. Ce n’est pas le cas ici où l’on rentre tout de suite dans le récit. A nous le lecteur de faire le lien entre les choses. En effet, ce manga s’adresse peut-être à ceux qui connaissent l’animé puisque cette série raconte ce qui s’est passé avant. J’aurai aimé que l’on m’accompagne plus pour mieux appréhender l’ensemble. On apprend que les membres de l’équipe majoritairement jeune sont tous des criminels qui ont le droit à une nouvelle chance. Mais leur boulot est quand même de tuer des gens comme eux. Qui de mieux pourrait le faire? Une vision que l’on a trouvé dans des romans, bd, mangas et bien entendu le cinéma qui imagine comment sera le futur. Même si j’ai trouvé l’idée sympathique, il me manque quelque chose pour vraiment m’impliquer totalement dans la lecture. Un choix volontaire du scénariste qui a bien du mal à s’expliquer. Car si le lecteur n’est pas convaincu au premier tome, il ne va pas plus loin. Le tome 2 aura peut-être plus d’informations à communiquer sur la mentalité de la société et sur ce mystère avec des organes à date limite de vie. Je laisserai une chance à la suite mais juste une.

Un manga en demi-teinte qui a du potentiel mais qui ne l’exploite pas totalement pour être accessible au premier tome. Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s