Cradle of the Sea – Tome 3 – Mei Nagano

La vie sur un bateau ne manque pas de rebondissements. Surtout quand la marine nationale débarque en cherchant des réponses. Est-ce le début d’une nouvelle aventure ?

Le « Lady of the Sea » vient de faire une escale en Irlande. Mais la quiétude qui régnait sur le bateau va être bouleversé par la marine britannique. Elle veut arrêter un passager, un certain duc de Heartland, alias Miss H. Une personne d’une importance cruciale car il détiendrait des informations sur un bateau mystérieusement disparu :  » Cradle of the Sea ». Au fur et à mesure des pièces du puzzle s’emboitent. Quelque chose relie cet étrange aristocrate, le père d’Evan, Louis et le navire. Qu’est-ce que cela peut-être ? La seule façon de le savoir est de retrouver cet étranger et de lui poser des questions. Cependant, il va falloir le faire au nez à et la barbe de la marine. C’est une chance que Niel à de la famille dans la marine. Cela sera-t-il suffisant pour connaître la vérité ?

Mei Nagano sait nous tenir en haleine. Car elle nous appâter avec un mystère lié à un bateau. Ce n’est pas un simple navire comme les autres. Il est une création unique qui aurait été volé. Le capitaine semble l’ignorer. Pourquoi navigue t’il encore et pourquoi personne ne sait rien du passé du bateau ? Pourquoi la marine tient tant à le retrouver ? Et qui peut être Miss H ? Beaucoup de questions qui méritent d’avoir des réponses dans les tomes suivants. Maintenant tous les personnages sont présents et réunis. On trouve même un adorable bouledogue français qui possède un rôle comique important. Son côté placide est charmant. Les personnages s’affirment et montrent leur fragilité. Ainsi les amitiés sincères se construisent. Que l’on soit femme ou handicapé, cela n’a aucune importante. Seul le courage a de l’importance. Il va en falloir car les situations périlleuses ne vont pas manquer. Les pages se tournent avec une avidité marqué car nous voulons connaître les dessous du mystère. Surtout que le tome se termine sur le début d’une course poursuite. La lecture du tome 4 s’annonce prometteuse.

Pendant la révolution industrielle en Angleterre certaines innovations attirent la surveillance de la marine nationale. Pourquoi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s