Project Itoh’s – Harmony – Tome 1 – Minato Fumi

L’humanité a failli disparaître. Afin de préserver l’espèce humaine, on va utiliser la technologie. Mais est-ce pour le vraiment pour le bien de chacun?

Une guerre nucléaire a faillit mettre fin à l’humanité. Mais elle a survécu et pour la préserver il a fallu faire quelques adaptations. La nanotechnologie va être la réponse à tout. Depuis leur plus jeune âge, les enfants vont porter un bracelet qui va contrôler tout leur corps jusqu’aux actions de sociabilité. Plus moyen de cacher sa tristesse, son envie de s’isoler… Tout le monde sait tout. Ce surcontrôle n’est pas du goût tout le monde et certains veulent se rebeller. Est-ce possible quand une machine sait analyser tout ce qui se passe en vous? Que reste t’il comment moyen d’être libre? Tuan, une jeune femme membre de l’Organisation Mondiale de la Santé, essaie de ne pas trop être démoralisé par le système et sa corruption. Elle s’en veut toujours de n’être pas arrivé à mourir comme son ami. Alors quand la population se lance dans un suicide collectif cela perturbe les dirigeants. Comment est-ce possible surtout à des lieux différents, des méthodes différentes, des métiers différents? Quelque chose les relie. Sa meilleur amie a mis fin à ces jours devant ces yeux. Il devait avoir un message. Elle doit savoir, quoi que cela lui en coûte.

Les récits futuristes ne manquent pas dans la littérature et le manga ne fait pas exception. La bombe atomique qui peut détruire plus d’une nation est une chose récurrente. Quand on sait le nombre de bombes atomiques qui existent en omettant toutes celles qu’on ignore, cela à de quoi faire peur. Sans oublier les déchets radioactifs qui se baladent un peu partout et qui sont tout aussi dangereux. La mangaka a fait son choix et a fait presque tout péter. Les dirigeants restant doivent trouver une solution pour le bien-être de tous. Quoi de plus normal que des petits robots dans le corps qui analyse tout ce qui se passe et transmets les informations à tous ? Le problème, c’est qu’ils ne peuvent pas lire dans les esprits. Voilà la limite du système. Car à trop vouloir préserver la vie en contrôlant tout il manque aux gens la possibilité de faire des choix en toute liberté. La seule liberté dans une société qui contrôle tout c’est la mort. Le suicide l’unique moyen de choisir un autre destin. Comment contrôler cela ? Comment contrôler la population ? Il faut trouver le dénominateur commun. Tuan va chercher car cela lui rappelle son amie. Simple coïncidence ou crime organisé ? Une enquête doit être menée. Est-ce que cela peut changer tout le système mis en place avec son lot d’hypocrisie ?

Un manga qui interroge les limites d’une société qui veut notre bien-être par le contrôle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s