Précieuses, pas ridicules – Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

« Tu seras une femme un jour », voilà une phrase lourde de sens. Mais quand on est adolescente, comment trouver des modèles? Les éditions Gulftream va leur proposer un petit guide du féminisme.

Les femmes dans les livres d’histoires manquent bien souvent à l’appel. On trouve Marie Curie ou Jeanne d’Arc. Et pas beaucoup d’autres noms. Normal, n’oublions que se sont les vainqueurs qui écrivent l’Histoire. Les vainqueurs portent des testicules et se rendent gloire partout où c’est possible. Alors on efface le nom des femmes, il ne faudrait que l’on croit qu’elles sont aussi capable que les hommes. Après on risquerait d’avoir un bouleversement des forces et les pauvres messieurs auraient moins de gens à leur service consentantes et silencieuses. Mais des femmes ont dit merde à cela et ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

Artistes, historiennes, chercheuses ont laissé leur nom par leur courage, leur volonté, leur tempérament.. Sans oublier des moments forts comme le vote de femmes, la naissance du planning familiale ou la libération de la parole sur des thèmes tel l’orgasme. Mais il ne faut pas oublier de mettre des mots sur des sujets sensibles comme l’excision, le viol, le mariage forcé…

Le duo de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini ont déjà travaillé ensemble sur une série (Rouge Tagada, Invisible, Bulles et Blues et Mots rumeurs, mots cutter) de bd pour adolescentes traitant de l’homosexualité, de la violence… Alors d’étonnant de les retrouver pour un livre à destination des adolescentes. Des chapitres courts, des jolies illustrations, un ton détendue et drôle… tout est réuni pour faciliter la lecture. Aucune obligation de tout lire d’un coup. Tout peut se picorer selon le moment ou les affinités thématiques. Bien entendu, ce livre s’adresse en premier aux demoiselles mais il faut inciter les garçons à le lire également. Les mentalités doivent changer grâce à leur participation. En tout cas, les lectrices et lecteurs vont avoir l’esprit plus ouverts par la suite.

Un petit ouvrage sympathique et audacieux pour dire à ces demoiselles qu’elles peuvent aussi participer au changement pour une société plus tolérante et égalitaire.

 

2 réflexions sur “Précieuses, pas ridicules – Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

    • beaucoup de parents ne veulent pas faire lire des livres sur le droit des filles à leur garçon. Pourquoi est-ce si important de vouloir éduquer les garçons dans le discrimination.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s