Umbrella Academy – Tome 2 – Dallas – Gerard Way, Gabriel Ba et Dave Stewart

L’équipe de la Umbrella Academy ne connaît pas de repos. Surtout quand l’équilibre du monde repose sur une action sanguinaire. Seront-ils à la hauteur de cette tâche?

J’avoue que j’avais hâte de lire ce tome 2. En regardant la deuxième saison sur Netflix, je voulais retrouver l’histoire sous le format comics. Il faut dire que le premier tome correspondait à la première saison. Mais voilà que là, se sont deux choses bien distinctes. On retrouve un petit fil conducteur avec la mort de Kennedy. Rien ne doit empêcher son meurtre. Et aussi quelques personnages comme Hazel et Cha Cha dans une version beaucoup plus trash et le boss qui est un poisson sur un corps d’homme avec une tête de bocal. Pour le reste, c’est tout autre chose.

Spaceboy aime rester avachi sur son canapé en mangeant tout en regardant la télévision. Il rumine qu’il n’a jamais dit Rumeur qu’il était amoureux d’elle. Rumeur est furieuse car pour réussir à ne pas changer l’espace temps, on lui a fait revenir dans le passé. Elle l’a mauvaise. Toutefois, elle dit ce qu’elle ressent elle. Vanya a tout oublié de ce qu’elle a fait. Une petite remise au point va lui rafraichir un peu la mémoire. Rien de tel pour faire un rapprochement entre soeurs. Kraken n’est pas mort et se prend pour un super héros. Séance meurt plus d’une fois et continue à discuter avec les esprits. Un truc assez pratique qui lui permet de voyager dans le temps et l’espace. Un peu comme son petit frère Numéro 5 toutefois en moins performant. L’ensemble est plus chaotique et l’esprit de groupe n’est pas vraiment au rendez-vous.

En dépassant l’aspect graphique, l’histoire ne m’a pas emballée. Il faut dire que la série m’a fait attendre quelque chose que je n’ai pas retrouvé. Pourtant les scénaristes ont lu les comics et ont créé une chose très éloigné de l’oeuvre originale. Je ne devrais pas être déçue de la lecture car les scénaristes et dessinateurs ne sont pour rien de l’adaptation. La prochaine fois, je commencerai par l’oeuvre originale avant de voir les créations originales. Il faut faire un choix et assumer. Je vais arrêter le comics à ce tome car j’aurai voulu retrouver les personnages attachants qui forment un groupe, une famille dans la série. Une cohérence qui donne la force à ces super-héros malheureux. Et pas des gens liés par leur étrange naissance, qui se tolèrent et cela s’arrêtent là.

Un comics qui m’a laissé de marbre par rapport à la série.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s