Undertaker – Tome 5 – L’indien blanc – Ralph Meyer, Caroline Delabie et Xavier Dorison

Le pauvre Jonas se retrouve à nouveau tout seul sur les routes à éviter de se faire arrêter. Son rapace lui tient compagnie mais est-ce suffisant? Une rencontre d’un ancien temps va tout changer.

A ce qui paraît Caleb Barclay a été enlevé par ces horribles Apache qui l’ont élevé comme l’un des leurs. En grandissant,  il a pris le surnom de l’Indien Blanc et tue sans scrupule ceux de son peuple d’origine. Mais lors d’une attaque d’un convoyeur, il se fait tuer. Sa mère, Miss Barclay veut récupérer le corps de son fils pour l’enterrer honorablement, à la catholique. Sid Beauchamp, le futur époux, va exaucer le voeux de cette femme, la plus riche de Tuscon. Pour cela, il va faire appel à un ancien ami devenu croque-mort, Jonas Crow. Il sait où est le corps puisqu’il a fait un trou pour le mettre en terre. Seulement, maintenant il va falloir le récupérer au coeur du territoire de Salvaje, terre sacrée des Apache. L’expédition est tendue et pleine de danger. Les hommes de Sid le laissent sur le territoire indien. Il rencontre ceux qui restent et qui demandent vengeance. Dans une longue traversée, la vérité prend vie et donne une autre vision d’un monde trop peint en blanc. Le sang doit-il couler pour retrouver la paix?

Ce tome se faisait attendre après l’éprouvant tome 4 avec le départ des 2 femmes qui lui tenaient compagnie. Qu’allait devenir Jonas en prenant les routes en solitaire? Ralph Meyer et Xavier Dorison ont des idées en stock et leur héros n’est pas prêt de connaître la paix. A peine se retrouve t’il seul à enterrer des cadavres qu’il est embarqué dans une nouvelle aventure. Pas de repos pour les braves, surtout quand la mort ne veut pas d’eux. Il a été soldat dans une autre vie et les corps sans vie il connait bien. L’injustice a vraiment un sens pour lui. Alors quoi de plus naturel de le mettre face à une situation injuste avec le vol des territoires indiens en limitant leur espace, les installant dans des zones infertiles et en les maltraitants. Les mexicains travaillent avec les plus offrants mettant de côté leur culture pour le bénéfice du dollar. L’amitié se perd aussi quand l’argent est en jeu. Une nouvelle fois, les auteurs nous plongent au coeur de l’homme avec son avidité, sa cruauté et sa sauvagerie. Jonas pourra t’il s’en sortir et être le symbole d’un espoir? Il va falloir se charger de patience pour avoir la réponse. En tout cas, l’univers aussi bien dans le graphisme que dans le scénario se poursuivent avec une qualité et une cohérence jamais démenti. Tout est fait pour nous donner envie de poursuivre notre chemin en compagnie de Jonas.

Un tome passionnant qui a su titiller une nouvelle fois notre curiosité. A quand la suite?

L’avis de Belette : Vivement la suite…. En espérant ne pas devoir trop attendre.

2 réflexions sur “Undertaker – Tome 5 – L’indien blanc – Ralph Meyer, Caroline Delabie et Xavier Dorison

  1. Hélas, cette année, c’est une grande édition du tome 5 qui sort et non le sixième ! Mais qu’importe, qu’iels prennent leur temps, c’est sûrement l’une des clés de leur réussite sur cette série (mais j’avoue avoir grandement hâte quand même ^^).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s