Blog – Jean-Philippe Blondel

Tenir un blog, rien de très étonnant de la part d’un adolescent. Mais lorsqu’un parent se met à le lire, tout prend des proportions gigantesques. Est-il possible alors de reconstruire un dialogue ?

Cela fait quelque temps maintenant qu’il tient un blog pour raconter sa vie, partager ces coups de cœur et ces coups de gueule. Et à 16 ans, il se passe beaucoup de chose qui mérite d’être dites. Seulement voilà, son père lui offre les places de concert qu’il rêvait d’aller puis le voilà qu’il sifflote un air d’une chanson peu connu qu’il a posté sur son blog. D’étranges coïncidences qui méritent un éclaircissement rapide et franc. Alors il va sur l’ordinateur de son père et y découvre le pot aux roses. Il a lu son blog. La claque émotionnelle le bouleverse. Il se sent trahit. Révolté, il met son père devant le fait accompli et lui promet de ne plus lui adresser la parole. L’ambiance à la maison se dégrade. Sa mère tente une réconciliation mais impossible pour l’adolescent. Pour sa racheter, le père aimant laisse un vieux carton poussiéreux devant sa porte de chambre. Discrètement, il le prend et ne peut résister à la curiosité de savoir ce qu’il contient. Dedans des lettres, des photos mais surtout les journaux intimes rédigés pendant son adolescence. En ouvrant les pages de ce livre, il ouvre une boîte de Pandore qui va changer son rapport au monde.

La question si un adulte proche d’un adolescent a-t-il le droit de le suivre sur les réseaux sociaux et blog sans son accord est toujours d’actualité. En effet, ils sont bien souvent avare d’informations et il semble normal de vouloir en savoir plus autrement. Mais est-ce bien nécessaire ? Ne faut-il pas qu’il est le doit à un espace privé même si l’accès est public ? Surtout que bien souvent l’adolescent voudrait être compris sans qu’ils ne disent rien et ne fasse rien. Jean-Philippe Blondel s’approprie cette réflexion pour en faire un roman adolescent touchant qui incite à réfléchir.

Le lien entre le fils de 16 ans et son père est-il vraiment définitivement rompu car le père a lu son blog ? A-t-il utilisé les informations récoltées à mauvais escient ? Le garçon, comme tout enfant, ne voit le monde qu’uniquement à travers son ressenti, son petit nombril. Mais il se trouve qu’il n’est pas le seul être au monde à avoir des sentiments. Ses parents, sa famille, ses amis eux aussi en ont et parfois, il est important de les connaître pour mieux les comprendre. La lecture du journal intime du père au même âge permet de créer un lien invisible entre deux personnes qui ne se comprennent plus. Le hasard fait qu’il se ressemble assez même si c’était une autre époque. Cela montre également la volonté de savoir, la curiosité, le côté voyeur qui peut s’appliquer au blog. Lui non plus n’a pas résister à l’envie de savoir.

L’auteur aurait pu s’arrêter ici toutefois il fait le choix d’écrire une histoire plus sensible, plus touchante et plus vraie. Le père a vécu un évènement traumatisant qui lui a changé la vie et son rapport à la famille. Un secret qu’il a gardé pour lui pour protéger ceux qu’ils aiment. Les secrets cachent souvent des blessures qu’il est difficile de toujours voiler. Une fois qu’ils sont connus, il est possible de passer à autre chose. Grâce à cela, une nouvelle relation va prendre vie entre un père et son fils.

Un roman simple, délicat et touchant qui saura créer un lien entre un adolescent et un adulte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s