Gisèle Alain – Tome 1 – Sui Kasai

Etre logeuse n’est pas une occupation suffisante pour Gisèle. Alors pourquoi ne pas se lancer dans une nouvelle activité ? Et pourquoi femme à tout faire prête à gérer toutes les situations même les plus dangereuses ?

Gisèle Alain est issue d’une bonne famille. Pour une raison encore inconnue, elle a décidé de fuir et découvrir le vrai monde. Elle devient alors logeuse dans une pension. Mais cela ne lui suffit pas comme activité, elle veut de l’aventure, du danger… Elle est aussi femme à tout faire. La demoiselle est bien innocente face à la société si cruelle et sans pitié. Alors elle va demander de l’aide d’Eric, son voisin, qui n’a pas payé son loyer depuis 3 mois. Ainsi il devient corvéable à toutes les demandes que l’on peut lui faire. Il l’accompagne dans sa première affaire de trouver le chat de la dame du 1er étage. Ensemble, ils trouveront bien le matou cependant ce n’était pas le bon. Qu’importe, Gisèle décide de prendre ce nouveau pensionnaire chez elle. Eric sera de toutes les aventures comme faire une tenir une promesse d’un père à sa petite fille contre des traductions, trouver un logement pour une stripteaseuse/prostituée ou aider un jeune garçon à conserver son domicile dans la forêt. Rien n’arrête son enthousiasme pour aider les autres et ils lui rendent bien. Car maintenant, ils sont toujours de l’aventure pour la soutenir.

La précision du graphisme de Sui Kasai n’est pas sans rappeler celui de Kaoru Mori dans « Emma » ou « Bride Stories ». Ce côté précis, détaillé permet de donner de la vraisemblance à cette histoire qui se déroule au 20ème siècle. Une période où la société change fondamentalement grâce aux nouvelles technologies. L’autre point commun avec la mangaka est sur le fait d’avoir choisi comme personnage principal une femme qui lutte contre les préjugés misogynes de l’époque. Une jeune demoiselle naïve qui a toujours été préservée du monde se lance dans une activité professionnelle côtoyant M. et Mme tout le monde. Alors elle ose se couper les cheveux courts alors qu’une femme convenable doit avoir les cheveux long. Pour une question de pratique, elle va même porter un pantalon. On ne va rappeler à partir de quand il est devenu légal en France d’en porter pour les femmes. Que de rébellion… Cela s’accentue avec le fait qu’elle est innocente dans tous les sens du terme. Elle ignore qu’est-ce qu’une stripteaseuse et même qu’est-ce qu’être embrassé. Est-ce vraiment vraisemblable ? Car elle sait qu’elle peut partir de chez elle avec de l’argent ce qui montre une certaine connaissance de la société. A moins que sa fuite se soit organisé autrement, mais cela nous sera surement expliqué dans la suite. Est-ce qu’une telle chose aurait pu vraiment se faire à l’époque ? Au final, n’est-ce pas une œuvre de fiction alors cette question est-elle légitime ? Globalement, on s’attache à l’ensemble des personnages qui sont simples et vrais sans arrière-pensée ou stratégie de manipulation. A la fin nous avons hâte de les retrouver.

Ce premier tome installe assez bien le contexte, les gens et le ton assez bienveillant et drôle. Vivement la suite.

2 réflexions sur “Gisèle Alain – Tome 1 – Sui Kasai

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 275 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Ma PAL d’août | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s