L’atelier des sorciers – Tome 5 – Kamome Shirahama

Le côté obscur se réveille et veut prendre la petite Coco entre ces griffes. Elle pourrait être celle qui redonnera vie à la magie dans toute son essence. Arrivera t’elle a rester sur le droit chemin pour devenir une magicienne hors pair ?

Les apprenties sont en bien mauvaises postures. Surtout depuis que les êtres en métal crient vengeance et que le maître Kieffrey est en mauvaise posture. Par chance, la fine équipe peut compter sur la réactivité et l’imagination de Coco. En un tour de main, elle arrive à trouver le moyen de les apaiser. Mais à quel prix ? La jeune fille est sous le choc. Toutefois, elle n’a pas le temps de s’attarder puisqu’elles ne sont pas encore sorties de l’embuscade qu’on leur a tendue. Il faut retrouver les copines et s’en sortir, indemne de préférence. Les obstacles sont nombreux entre le jeune disciple marqué par l’ennemi et deux êtres de la confrérie du Capuchon prêts à tout pour arriver à leur objectif. Heureusement que les élèves ont beaucoup d’idées et qu’elles s’unissent pour faire front. Un exemple qui inspire le maître Kieffey a bout de force. Heureusement que la cavalerie arrive. Est-ce bien car au final cette rencontre va changer le fragile équilibre qui règne.

Même si l’on a le droit à la plus vieille recette du monde avec d’un côté les gentils qui vivent dans la lumière et de l’autre les méchants vivants dans l’ombre. Il faut dire que l’histoire prend bien surtout que nous faisons face à des gentilles petites filles qui apprennent de nouvelles choses pour faire le bien autour d’elles. C’est mignon tout plein. Les gros vilains veulent corrompre Coco qui vient d’arriver car elle est « l’enfant de l’espoir ». Un joli nom qui annonce de prochains combats où il va falloir rivaliser d’imagination ici. On n’imagine pas tout ce que l’on peut faire avec un rond et des flèches. La magie bienveillante à de la ressource. Elle est efficace grâce à l’alliance entre les élèves qui ne s’apprécie pas forcément. Vont-elles vraiment en conclure qu’ensemble, elles sont plus fortes ? Est-ce le début d’une belle amitié ? Et tout cela dans un rythme soutenu dans lequel on ne s’ennuie jamais. Bien au contraire, on tourne les pages avec curiosité, espérant un happy end. Et nous l’avons en parti car la hiérarchie magique débarque et quelque chose me dit que cette aventure n’est pas de leur goût. Maintenant, il va falloir de nouveau être patiente pour en savoir plus.

Une suite ambitieuse qui donne envie de poursuivre la série. La gentille magie suffira t’elle pour vaincre le côté obscur de la force ?

2 réflexions sur “L’atelier des sorciers – Tome 5 – Kamome Shirahama

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 275 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2020 – 275 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s