La voie du tablier – Tome 1 – Kosuke Oono

Vous connaissiez surement la voie du samouraï ? Mais connaissez-vous la voie du yakuza repenti ? Tatsu va vous montrer le nouveau destin qu’il s’est choisi.

Avant on le surnommait Tatsu l’immortel, terrible chef d’un gang yakuza. Mais un jour il a décidé de tout laisser tomber pour devenir homme au foyer. Un changement radical de vie dans lequel il se plie avec discipline et satisfaction. Il n’a pas le temps de s’ennuyer car il prépare le petit déjeuner et les repas pour sa femme, fait le ménage, cuisine avec rigueur, s’occupe du chat et construit même des meubles. Mais son passé n’est jamais très loin. Il lui arrive de croiser des jeunes de son gang qui viennent lui demander son aide ou de voir d’anciens ennemis. Par chance, il sait gérer les situations conflictuelles et s’en sort toujours haut la main, avec honneur et sans victime. Toutefois, avoir la sympathie des voisins n’est pas toujours facile. L’homme porte une balafre au travers le visage et à l’air plutôt méchant. Derrière cet aspect se cache un homme au foyer épanoui qui cherche le bonheur dans la cuisine ainsi que celui de sa compagne. D’ailleurs, il n’hésitera pas à être ridicule si cela risque d’être apprécié par celle qui a illuminé son cœur.

En lisant le résumé on devine assez vite que c’est un manga humoristique. On sait bien qu’un yakuza devenir homme au foyer est presque impossible. Le contraste entre les deux vies va mener forcément à des situations croquignolesques. Tatsu nous montre son plaisir à cuisiner des petits plats allant jusqu’à prendre des cours. D’ailleurs, j’aurai bien envie de déguster ses préparations car elles ont l’air appétissantes. L’ouvrage se structure avec de nombreuses petites histoires qui nous permettent de découvrir tous les aspects de la personnalité de l’ancien yakuza. Face à toutes les situations où avant il aurait répondu par la violence, maintenant il préfère faire un plat qui peut changer les choses ou offrir des gants pour faire des choses plus positives. On ne peut que sourire face à l’émotion du commercial sans scrupule qui est touché face à un repas qui lui rappelle son enfance. Ou ce violent chef yakuza qui est touché par les gants offerts qui lui évoque un geste de sa mère qui lui apportait du réconfort. Sans oublier la scène du mythique du chat qui ruine la perfection du rangement. Les chats ne font pas toujours bon ménage avec les robots aspirateurs. Côté graphisme, Kosuke Oono nous gâte car il apporte un grand soin en travaillant aussi bien les personnages qu’ils soient principaux ou non que les décors. D’ailleurs, il joue d’ailleurs avec différents styles quand Tatsu passe en mode pseudo tueur avec un trait plus rapide. Un contraste qui contribue à la dérision des situations. On trouve un grand sens de la mise en scène qui donne envie de tourner les pages.

Une recette simple et efficace qui a tout pour nous séduire. A quand la prochaine rencontre avec Tatsu ?

4 réflexions sur “La voie du tablier – Tome 1 – Kosuke Oono

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Juillet 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s