La convergence des consciences – Pierre Rabhi

Quel monde voulons-nous demain ? et dans quelle société voulons-nous vivre ? Pierre Rabhi partage son opinion en apportant des graines de réflexions à ces questions.

Le nom de Pierre Rabhi évoque forcément beaucoup de choses car depuis quelques années il est arrivé à faire entendre sa voix. Pour lui le respect de la nature, de l’environnement est une évidence si on veut une société plus juste, équitable et respectueuse. Nous ne sommes pas obligés de consommer plus pour exister, cela peut se faire autrement. Quand l’homme vient dans des émissions ou dans des conférences, il est habillé simplement, sans chichi avec une chemise à carreaux et des chaussures ouvertes. Il vient comme il est, simple, direct et sans chichi. Cet aspect n’est pas sans me rappeler mon grand-père qui aimait tant son lopin de terre à côté de chez lui. A la différence qu’il n’avait aucune conscience de l’importance du rapport à la culture.

« Plus j’avance dans la vie et plus s’affirme en moi la conviction selon laquelle il ne peut y avoir de changement de société sans un profond changement humain. Et plus je pense aussi – c’est là une certitude – que seule une réelle et intime convergence des consciences peut nous éviter de choir dans la fragmentation et l’abîme. Ensemble, il nous faut de toute urgence prendre “conscience de notre inconscience“, de notre démesure écologique et sociétale, et réagir. »

Pourquoi arrive t’il à se faire entendre par beaucoup et qu’il arrive à convaincre ? Pour une simple raison, il fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait. Il ne vient simplement exposer des théories comme bien d’autres. Pour lui, c’est son essence de vie. Il ne vient pas pour forcément vendre des livres ou devenir plus populaire. Il vient pour propager une bonne parole dans laquelle il croit fermement. Chacune des cellules de son corps vivent pour dire qu’il faut exister autrement et de façon plus respectueusement. Partout où il peut faire raisonner sa parole, il y va et agit aussi où il peut. Que cela soit en France ou en Afrique, il est possible concrètement de donner vie à des projets pour permettre à des personnes de faire leur jardin même dans des zones arides et sans utiliser de pesticide ou même famille.

Une conviction dont personne ne peut en douter. D’ailleurs dans son livre, on sent dans chaque petit chapitre une passion, une fougue qui l’anime. Société de consommation, OGM, disparition de semence, obnubilation pour le numérique, adulation pour des « stars », il parle de tout avec honnêteté et parfois en tant que donneur de leçons. Cet homme de la terre aime cité Pascal, les philosophes, des auteurs qui réfléchissent au sens de la vie. Parfois quelques références ne peuvent toucher tout le monde. Il possède beaucoup de savoir et n’hésite pas à en faire été avec aisance et sans prétention, quitte à effrayer un lecteur peu habitué au monde des mots. Mais il écrit comme il est, en accord avec son ressenti.

Toutefois, une chose peut surprendre pendant la lecture : l’omniprésence de la religion. Comme si l’Homme ne pouvait se construire sans devoir se raccrocher à une foi monothéiste. Son rapport à l’environnement doit-il être lié à ses croyances ? Dans ce cas, pourquoi ne pas écrire pour les dirigeants des différents dogmes ? Où est-ce une façon humaniste d’intégré tous les hommes dans une société qui a peur et qui se réfugie par conséquent plus dans la religion. Car la peur est aussi un sujet que l’on retrouve beaucoup. La peur de la mort, du vieillissement et de l’autre qui se développe de plus en plus là on prône l’individualisme. Pierre Rahbi le répétera bien souvent aussi : l’homme est stupide. Il connaît les choses importantes et pourtant, il prend toujours les mauvaises décisions. Vous l’aurez compris, il n’a pas sa langue dans sa poche. Après tout pourquoi prendre des gants, l’avenir s’écrit aujourd’hui.

Un message rempli de conviction qui saura toucher certaines personnes déjà sensibles au sujet de l’environnement.

2 réflexions sur “La convergence des consciences – Pierre Rabhi

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 225 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Ma PAL de juin 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s