Coup de pouce au roi Grenouille – Alexandre Jardin et Hervé le Goff

Devenir roi n’est pas facile. Surtout quand on est une grenouille qui a besoin d’une princesse. Peut-être qu’il aurait besoin d’un coup de pouce ?

« Depuis qu’il est né, Dimitri le gentil aime rendre service à tout le monde. Rien ne lui fait plus plaisir ! » Donc, quand il a fini d’aider ceux qui avaient besoin de lui, il profite pour s’installer confortablement au pied d’un arbre pour lire et se détendre. Doucement, il se plonge dans le conte « Le roi grenouille ». Quand il s’aperçoit que la princesse a perdu sa balle dorée dans un puit, il va dans le livre à son secours. Mais une fois au fond du puit, il se retrouve seul car la princesse est partie. Elle est passée à autre chose. Par chance, une grenouille vient lui prêter main forte. Pour la remercier, il faut que Dimitri demande à la princesse de faire une fête au château pendant laquelle elle embrassera le batracien. Heureusement que la demoiselle est maladroite et fait peu attention aux choses. Elle va de nouveau perdre sa balle dorée. Voilà une belle occasion d’obtenir d’elle une promesse : si on lui rend la balle elle fera la fête et le bisou. Cependant la princesse récupère son bien et sans va sans rien dire. Dimitri et son ami vont réclamer leur dû auprès du roi qui obtempère. Il faut toujours tenir ces engagements. Et ce qui devait arriver arriva : la grenouille se transforma en prince et l’Amour triompha des deux jeunes gens. Dimitri peut rentrer rassurer maintenant.

L’imagination d’Alexandre Jardin ne connaît pas de limite. Que cela soit l’univers des fables ou l’univers des contes, il arrive à s’approprier les histoires pour leur donner une nouvelle dynamique. On ne compte plus les histoires où une vilaine sorcière a enchanté un beau prince pour le transformer en grenouille et non pas en hideux crapaud buffle. Ils s’embrassèrent, vécurent heureux en se mariant et en faisant pleins de bébé. Un peu cliché mais on retrouve malheureusement cela encore dans les films d’amour à l’eau de rose. Par chance, Hervé le Goff lui donne une apparence adorable et attachante à cette petite grenouille maline. Une nouvelle fois l’illustrateur insuffle de son espièglerie dans le récit qui se dévore des yeux page après page. Surtout avec les petits jeux qui incitent à faire attention aux détails. L’enfant va tout apprécier d’autant plus qu’il peut s’identifier à ce jeune garçon qui lui ressemble beaucoup. Il vient de même époque et peut-être qu’il rêve aussi secrètement d’aller dans un conte. Moralité, le fait de vouloir tendre la main à autre change les choses voire le destin de deux personnes. Il faut penser aussi aux autres pour être heureux et même avec un livre c’est possible car on peut partager son ressenti et aussi prêter ou offrir un ouvrage. Que d’aventures propose la lecture.

Un adorable conte revisité qui saura faire sourire autant petits et grands.

Une réflexion sur “Coup de pouce au roi Grenouille – Alexandre Jardin et Hervé le Goff

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 225 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s