Les troubadours d’Aliénior – Marc Levy et Carine Hinder

Qui dansait et chantait à la cour pour distraire les gens de pouvoirs et d’influence? Il est fort probable que ce soit des troubadours. Une seule façon d’être certain, c’est d’aller voir.

« Les rois et les reines donnaient des concerts ? Mais non, des troubadours chantaient pour eux. Au temps d’Aliénor, ils étaient très célèbres ». Magicalibri, Magicalibra… et les voilà lors d’un grand évènement puisque c’est un mariage. Qui dit mariage dit forcément fête, musique et amusement ? Aucun doute qu’ils vont trouver des artistes et découvrir le divertissement au Moyen-Age. Mais voilà qu’un troubadour est contrarié car son chanteur est malade. Ils ne pourront pas se produire le soir. Il n’en fallait pas plus pour inciter les enfants à proposer leur aide. Malgré leur grand manque de talent, ils arrivent à faire quelque chose de rare : faire rire. Une compétence qui n’est pas donnée à tout le monde et qui saura charmer le soir de la grande fête.

Une nouvelle fois le Club des aventuriers de l’Histoire font un voyage dans le temps. Vous aimeriez bien savoir où et quand ? Le 18 mai 1152 pour les noces d’Aliénor d’Aquitaine et le futur roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt. Un mariage royal dont vous n’en saurez pas plus. Le but est de connaître le travail des troubadours et peut-être d’en rencontrer un célèbre. Mais une nouvelle fois, on va faire l’impasse dessus et les jeunes gens vont proposer leur service. Est-ce vraiment réaliste que des enfants habillés en mode du 21ème passent inaperçus ? Et surtout qu’ils remplacent un chanteur au pied levé sinon les musiciens ne pourraient pas se produire ? J’en doute fortement. De plus, on n’apprend rien du métier de troubadour, à part que le grand-père d’Aliénor, Guillaume IX, l’avait été un moment dans sa vie. D’autres détails me chagrinent comme la tenue des chevaliers. Pourquoi sont-ils en armure ? Pourquoi n’ont-ils aucun signe pouvant signifier leur identité ? A quoi correspondent les couleurs mauve ou verte sous leur armure de métal ? Je n’aurais pas la réponse et peut-être que cela n’a aucune importance parce que c’est un livre jeunesse. Toutefois, il me semble que cela n’empêche pas de faire des histoires instructives, constructives et drôles. Je n’ai pas été conquise par ce récit mais j’ai bien envie de redécouvrir la vie d’Aliénor d’Aquitaine.

Un voyage à ne pas faire sur les traces de ces aventuriers car vous ressortirez de votre lecture totalement indemne et sans curiosité piquée.

Une réflexion sur “Les troubadours d’Aliénior – Marc Levy et Carine Hinder

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 225 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s